Gaza : la réunion internationale a débuté à Paris

  • A
  • A
Gaza : la réunion internationale a débuté à Paris
Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Union européenne et le Qatar vont tout faire pour trouver une solution "aussi vite que possible".@ Reuters
Partagez sur :

DIPLOMATIE - 76 nouveaux corps ont été découverts à Gaza, selon les secours palestiniens. Une trêve de douze heures a débuté samedi matin.

L’INFO. Vendredi, Israël a annoncé qu’elle rejetait "en l'état" une proposition transmise par le secrétaire d'Etat américain John Kerry d'un cessez-le feu dans la bande de Gaza. Mais la communauté internationale ne baisse pas les bras pour trouver une solution au conflit.

>> A LIRE AUSSI : Gaza-Israël : les réseaux sociaux réclament la paix

"Tenter de construire une trêve durable". Les ministres des Affaires étrangères des Etats-Unis, du Qatar, de Turquie et de plusieurs pays européens se sont réunis samedi à Paris à l'invitation du chef de la diplomatie française pour tenter de faire perdurer le  cessez-le-feu observé par Israël et le Hamas, selon des diplomates. L'objectif est de "tenter de construire une trêve durable à Gaza", a affirmé dans un communiqué le ministère français des Affaires étrangères. Ni Israël, ni les Palestiniens, ni l'Egypte qui a oeuvré en faveur du cessez-le-feu, ne participent à cette réunion.

Israël a accepté un cessez-le-feu de 12 heures. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré au secrétaire d'Etat américain John Kerry qu'Israël observerait une pause de 12 heures dans ses opérations à Gaza à partir de samedi matin à 7h (4h GMT), a rapporté vendredi soir au Caire un responsable américain qui a requis l'anonymat. Auparavant, le cabinet de sécurité israélien avait rejeté une proposition de cessez-le-feu. Réuni autour du Premier ministre Benjamin Netanyahou, il avait réclamé des modifications à ce projet, dont les détails n'ont pas été rendus publics.   

>> A LIRE AUSSI - Gaza : le calme pendant douze heures

Un bilan qui s'alourdit. Au moins 76 corps ont été découverts dans les décombres samedi dans la bande de Gaza, selon un bilan établi par les secours palestiniens, près de cinq heures après l'entrée en vigueur d'une courte trêve humanitaire.
Ces dépouilles ont été conduites dans différentes morgues du territoire, à l'hôpital Kamal Adouane (nord de la bande de Gaza), dans les deux grands hôpitaux de la ville de Gaza et dans le sud, à l'hôpital européen de Khan Younès, ont précisé les secours.