Gaza : un raid israélien tue (à nouveau) trois enfants

  • A
  • A
Gaza : un raid israélien tue (à nouveau) trois enfants
@ Sébastien Krebs/EUROPE1
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Au lendemain de la mort de quatre enfants sur une plage de Gaza, un bombardement vient de faire à nouveau trois petites victimes.

LES TROIS INFOS A RETENIR

- Israël et le Hamas négocie, sans parvenir à un cessez-le-feu

- Le Hamas n'a pas suivi le chemin de la trêve unilatérale israélienne jeudi.

- Trois enfants sont morts dans un raid jeudi.

LES DERNIÈRES INFORMATIONS

Des enfants à nouveau tués. Au lendemain d'un raid israélien particulièrement médiatisé, qui a coûté la vie à quatre enfants qui jouaient sur une plage, trois enfants ont à nouveau trouvé la mort dans un raid israélien à Gaza.

>> LIRE AUSSI : Ils jouaient à cache-cache sur la plage

Nouveau cessez-le-feu vendredi ? Selon l'Etat hébreu, Israël et le mouvement Hamas ont trouvé un accord pour un cessez-le-feu à Gaza à compter de vendredi 6h du matin, a déclaré un responsable israélien sous couvert de l'anonymat. Pourtant, le Hamas s'est entretenu avec le journal israélien Haaretz. Le mouvement islamiste a convenu de progrès, mais refuse de parler d'un accord.

La trêve israélienne unilatérale. Mercredi, l'Etat hébreu a annoncé une trêve humanitaire de 5 heures, que le Hamas n'a pas suivi. Trois obus de mortier tirés de la bande de Gaza ont frappé le sud d'Israël jeudi.

A l'instant où cette trêve a touché à sa fin, Tsahal a repris ses bombardements, note l'envoyé spécial d'Europe 1 à Gaza.





>> LIRE AUSSI : Gaza, Israël, les tirs et la peur

Des morts malgré la trêve. A quelques heures de l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, un Palestinien a été tué jeudi à l'aube lors d'un raid aérien israélien dans le centre de la bande de Gaza. Cette attaque, qui a fait également deux blessés.

Ce cessez-le-feu intervient au lendemain d'une journée particulièrement meurtrière qui a coûté la vie à au moins 25 Palestiniens dont huit enfants, selon les secours palestiniens.

Des roquettes stockées dans une école. L'ONU s'est émue de la découverte d'une vingtaine de roquettes stockées dans une école de l'Agence onusienne pour l'aide aux réfugiés palestiniens. "Lors d'une des inspections régulières de ses bâtiments, l'UNRWA a découvert environ 20 roquettes cachées dans une école vide de la bande de Gaza", a communiqué l'agence. Elle a condamné l'utilisation de ses installations par les groupes combattants.

L'émoi général après la mort de quatre enfants. Quatre des enfants tués mercredi ont péri dans un bombardement qui a détruit une cahute de pêcheurs sur une plage de la ville de Gaza, près du port, tout près d'un hôtel utilisé par les journalistes. Très relayé par la presse internationale, le drame a suscité une vive émotion. L'armée israélienne a indiqué enquêter "consciencieusement" sur l'incident "tragique".

>> LIRE AUSSI : Gaza : après une semaine de frappes, la fuite des civils

Un nombre grandissant de victimes. Au total 230 Palestiniens ont été tués et plus de 1.600 blessés, en dix jours d'offensive, selon un dernier bilan des services d'urgences palestiniens. Côté israélien, un civil de 37 ans a été tué par un tir de roquette près de la frontière de Gaza.