Fusillade en Californie : la tueuse avait fait allégeance à l'EI

  • A
  • A
Fusillade en Californie : la tueuse avait fait allégeance à l'EI
14 personnes sont mortes à San Bernardino.@ AFP
Partagez sur :

Selon CNN, Tashfeen Malik, qui a tué 14 personnes mercredi en Californie avec son mari, a fait allégeance au groupe Etat islamique.

Les enquêteurs américains ont des raisons de penser que Tashfeen Malik, qui a tué 14 personnes mercredi en Californie avec son mari avant de tomber sous les balles de la police, a fait allégeance au groupe djihadiste Etat islamique, a déclaré une source gouvernementale américaine confirmant une information donnée par CNN. Citant des sources policières, la chaîne précise qu'elle a publié son serment d'allégeance à Abu Bakr al Baghdadi, le "calife" autoproclamé de l'EI, sur une page Facebook ouverte sous un nom d'emprunt. CNN ajoute que la fusillade semble avoir été inspirée et non orchestrée par l'organisation Etat islamique.

Jeudi, le président américain Barack Obama a jugé jeudi "possible" que la sanglante fusillade ait un motif terroriste.

14 morts. Mercredi, une fusillade s'est produite à San Bernardino, à une heure de Los Angeles, en Californie. Deux tireurs, Tashfeen Malik, âgée de 27 ans, et Syed Rizwan Farook, 28 ans, ont ouvert le feu au Inland Regional Center, un centre social qui aide des personnes handicapées. 14 personnes ont été tuées et 21 personnes ont été blessées.

En Arabie saoudite en 2014. Né dans l'Illinois, fils d'immigrés pakistanais mais de nationalité américaine, Farook avait épousé Malik, de nationalité pakistanaise, à l'été 2014 en Arabie saoudite. Selon le FBI, ils étaient rentrés aux Etats-Unis en juillet 2014. Le couple, qui laisse derrière eux une petite fille de six mois, a ouvert le feu dans une salle de l'Inland Regional Center de San Bernardino en pleine fête de fin d'année organisée par l'agence des services sociaux. Farook en était un employé, il était chargé de l'inspection sanitaire de restaurants et de piscines. Christian Nwadike, un de ses ex-collègues, a confié vendredi sur CBS qu'il était revenu changé d'Arabie saoudite. "Je pense qu'il a épousé une terroriste", a-t-il ajouté.

Les enquêteurs ont saisi des ordinateurs, des téléphones portables et d'autres équipements électroniques qu'utilisait le couple. Ils ont aussi découvert à leur domicile une importante quantité de munitions et douze bombes artisanales.