Fusillade aux États-Unis : un forcené attaque la communauté juive

  • A
  • A
Fusillade aux États-Unis : un forcené attaque la communauté juive
Village Shalom, la maison de retraite dans laquelle a ouvert le feu l'homme armé.@ REUTERS/Dave Kaup
Partagez sur :

VIDEO - Trois personnes sont mortes dimanche sous les balles d’un homme de 70 ans environ, dans le Kansas.

L’INFO. "Heil Hitler", aurait crié le tueur avant d’être interpellé. Un septuagénaire a tué dimanche trois personnes dans un centre communautaire et une maison de retraite juifs au Kansas, dans le centre des Etats-Unis. 

Un crime antisémite ? Le chef de la police locale s’est cependant refusé à qualifier cet acte d’antisémite à ce stade de l’enquête. Pourtant, des témoins cités par des médias auraient entendu le suspect crier "Heil Hitler" au moment de son interpellation, ce que n’a pas confirmé l’officier de police. Malgré tout, il a convenu qu’avec "un tel acte de violence dans deux centres juifs, on peut se poser la question" du caractère antisémite de la fusillade

"Êtes-vous juif ?" Les faits se sont déroulés en début d'après-midi, dimanche. Les premiers appels aux services de secours ont été enregistrés vers 13h, quand le suspect a ouvert le feu à l'arrière du Centre communautaire juif de l'agglomération de Kansas City. Il a tué deux personnes, dont un adolescent. 

Selon le rabbin Herbet Mandl, aumônier de la police d'Overland Park, l'homme a demandé à ses victimes si elles étaient juives avant de tirer. 

Quelque 75 personnes, dont de nombreux enfants qui auditionnaient pour un télé-crochet, se trouvaient alors dans le centre communautaire, qui est équipé d'un théâtre.Le tireur présumé était armé d'un fusil à pompe, mais la police considère qu'il pourrait avoir également eu en sa possession une arme de poing et un fusil d'assaut. 

Le septuagénaire a ensuite rapidement quitté les lieux à bord de sa voiture pour se rendre dans une maison de retraite avoisinante nommée Village Shalom.Sur place, il a tué une septuagénaire, dont on ne sait pas si elle était résidente de la maison de retraite. 

Pas d'augmentation des actes antisémites. Le FBI, qui participe à l'enquête sur cette fusillade, a recensé 674 incidents à caractère antisémite en 2012 sur le territoire américain, un chiffre stable par rapport à l'année précédente. Ce chiffre représente près des deux-tiers des incidents classés comme anti-religieux.

sur le même sujet, sujet,

UN BATTEMENT DE CILS - Que s'est-il passé pendant les huit minutes de la fusillade de Fort Hood ?

ACTU - Un mort dans une fusillade sur un campus américain