Tuerie d'Orlando : "Il y avait du sang partout"

  • A
  • A
Tuerie d'Orlando : "Il y avait du sang partout"
@ Gregg NEWTON / AFP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE - Quelques heures après la fusillade dans une boîte de nuit d'Orlando, aux Etats-Unis, les témoignages se multiplient dans les médias américains.

Une fusillade a éclaté dimanche matin dans une boîte gay d'Orlando en Floride, faisant 49 morts et 53 blessés, soit la pire fusillade de l’histoire des Etats-Unis. Le tireur, suspecté de "sympathies" avec l'islamisme selon les forces de l’ordre, a été neutralisé après l'assaut du SWAT. Comme ce fut le cas dans l'attentat djihadiste du Bataclan à Paris le 13 novembre dernier (90 morts), des témoins ont raconté n'avoir pas immédiatement réalisé qu'il s'agissait de coups de feu. Il y avait des centaines de fêtards dans la discothèque.

"Il y avait du sang partout". Sur CNN, Christopher Hanson a expliqué avoir d'abord cru qu'il s'agissait de la musique avant de comprendre que c'était des tirs. "Je n'ai vu aucun des tireurs. J'ai juste vu des corps tomber. J'étais au bar pour commander un verre, je suis tombé, j'ai rampé pour sortir. Les gens essayaient de sortir par derrière. Quand je suis arrivé dans la rue, il y avait du monde, du sang partout".


VIDEO. Témoignage d'un client après la fusillade dans une discothèque à Orlando

"Les gens se sont jetés sur le sol". La fusillade a éclaté "vers 2h", a témoigné l'un des clients de la discothèque, Ricardo Negron, interrogé par Sky News. "Quelqu'un a commencé à tirer. Les gens se sont jetés sur le sol", a-t-il raconté. "Il y a eu une courte pause dans les tirs et certains d'entre nous ont pu se lever et sortir en courant vers derrière". Ce témoin dit avoir entendu "des tirs continus" pendant probablement moins d'une minute, mais que cela lui a paru beaucoup plus long. 

"J’ai entendu 20, 40, 50 coups de feu". Jon Alamo, cité par l’agence américaine Associated Press, a expliqué se trouver à l’arrière du bâtiment quand le tireur est apparu. "J’ai entendu 20, 40, 50 coups de feu, et la musique s'est arrêtée", a-t-il raconté.