Fusillade à Munich : le tueur a sans doute attiré ses victimes via Facebook

  • A
  • A
Fusillade à Munich : le tueur a sans doute attiré ses victimes via Facebook
@ Christof Stache / AFP
Partagez sur :

Le tueur de Munich semble avoir attiré ses victimes en faisant croire à des fausses réductions sur les menus du McDonald's.

L'auteur de la tuerie de Munich avait sans doute piégé ses victimes en piratant un compte Facebook pour les inviter à se rendre dans un restaurant McDonald's et y bénéficier de réductions, a affirmé le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière. Celui-ci a également souligné que le jeune homme de 18 ans avait probablement été victime dans le passé de "harcèlement" par d'autres "jeunes de son âge".

Des réductions pour attirer les clients. "Il y a eu avant vraisemblablement un compte Facebook piraté", a expliqué Thomas de Maizière lors d'une conférence de presse à Berlin. Ce compte incitait les victimes à venir profiter "des offres spéciales ou des réductions" de la chaîne de restauration rapide au centre commercial où s'est déroulée la fusillade sanglante vendredi soir. "Certains éléments laissent penser (que la personne qui a piraté le compte) est le tueur", a ajouté le ministre alors que l'invitation à se retrouver dans le fast-food était fixée à 16h vendredi.

Des adolescents parmi les victimes. Selon les médias, le tireur, David Ali Sonboly, aurait posté ce message sur Facebook: "Je vous offre ce que vous voulez mais pas trop cher". Il a tué neuf personnes et blessé seize autres vendredi en fin d'après-midi avant de prendre la fuite et de se suicider non loin du centre commercial. La plupart des morts sont des adolescents ou des jeunes : trois étaient âgées de 14 ans, deux de 15 ans, les autres ayant 17, 19, 20 et 45 ans.