Fukushima : de l'eau radioactive dans des réservoirs d'occasion

  • A
  • A
Fukushima : de l'eau radioactive dans des réservoirs d'occasion
A Fukushima, l'opérateur Tepco a installé des réservoirs d'occasion pour stocker de l'eau radioactive.@ Reuters
Partagez sur :

RECUP' - Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire accidentée, a reconnu avoir utilisé des réservoirs d'eau radioactive d'occasion. 

Sur le site de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, d'énormes réservoirs de plus de dix mètres de haut, capables de contenir le tiers d'une piscine olympique, sont utilisés pour stocker de l'eau radioactive. Sauf que plusieurs d'entre eux sont des modèles d'occasion, du même type que celui qui a laissé fuir 300 mètres cubes de liquide souillé l'année dernière.

Ils doivent tenir cinq ans. L'information, révélée par le quotidien Mainichi Shimbun, a été confirmée par Tepco, l'opérateur de la centrale japonaise. D'après le journal, il y aurait entre 20 et 30 de ces réservoirs d'occasion sur le site. "Ce qui compte pour nous ce n'est pas qu'ils soient neufs ou pas, c'est qu'ils puissent tenir pendant cinq ans", a justifié un porte-parole de Tepco. Toutefois, une personne en relation avec le fabricant, une petite société de Tokyo, a affirmé au Mainichi que l'entreprise "ne garantissait pas que les réservoirs en question puissent stocker un liquide sans aucune fuite pendant une telle période".

>> LIRE AUSSI - Un robot dans les entrailles du réacteur de Fukushima

Installés dans l'urgence. La commande des réservoirs avait été passée dans l'urgence quelques semaines après l'accident par une firme créée par Tepco et le groupe de travaux publics Taisei Construction, selon un vice-PDG de Tepco, Zengo Aizawa. Pour limiter les délais de livraison des premiers exemplaires, le fabricant aurait choisi de fournir d'abord des modèles d'occasion qu'il avait déjà loués ailleurs. 

>> LIRE AUSSI - Le Japon reprend le chemin du nucléaire