Forces turques et milices kurdes acceptent d'arrêter les hostilités en Syrie

  • A
  • A
Forces turques et milices kurdes acceptent d'arrêter les hostilités en Syrie
L'armée turque a envoyé samedi derniers de nouveaux chars en territoire syrien dans le cadre d'une offensive militaire.@ AFP
Partagez sur :

Selon le commandement militaire américain au Moyen-Orient, les parties impliquées vont arrêter de se tirer dessus et se concentrer sur la menace du groupe EI.

Les forces turques qui interviennent dans le nord de la Syrie et les milices kurdes sur place ont accepté d'arrêter les hostilités, selon le porte-parole du Centcom, le commandement militaire américain au Moyen-Orient. "Ces dernières heures, nous avons reçu l'assurance que toutes les parties impliquées vont arrêter de se tirer dessus et se concentrer sur la menace du groupe Etat islamique", a indiqué le colonel John Thomas.

Éviter l'embrasement. Depuis le lancement la semaine dernière d'une opération militaire turque dans le nord de la Syrie, les États-Unis cherchent à éviter un embrasement des combats entre les forces turques et les milices kurdes syriennes, deux de leurs alliés cruciaux dans le combat contre l'EI.