Fin du monde : choisissez votre refuge

  • A
  • A
Fin du monde : choisissez votre refuge
Bugarach dans l'Aude a été pris d'assaut.@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - La fin du monde c'est pour le 21. Europe1.fr vous propose quelques endroits de repli.

Alors que toute la planète se prépare à la fin du monde, ils seront une petite poignée de chanceux. Ceux qui auront sans doute compris avant les autres que le calendrier maya disait vrai et que la planète va bien changer de "cycle".

>> Si vous n'avez pas encore acheté votre billet d'avion pour jeudi, Europe1.fr vous propose un tour du monde des lieux qui seront épargnés par l'apocalypse. 

BOLIVIE

C'est ici, sur le lac Titicaca, le plus haut du monde, que naquirent les fondateurs de l'empire Inca. Une cérémonie religieuse est organisée le jour de l'apocalypse pour invoquer les dieux sur l'île du Soleil, un petit bout de terre perdu entre la Bolivie et le Pérou. Sûrement le meilleur endroit pour vous protéger.   

isla del sol bolivie 930

© Reuters

>>> A lire : Fin du monde : qui sont les "preppers" ?

BRESIL

Au Brésil, à 250 km de la capitale Brasilia, le village d'Alto Paraiso, à "l'énergie mystique" réputée, se prépare depuis des années au dernier jour sur Terre. Ils sont expérimentés pour ce genre de situation d'urgence.

SERBIE

C'est sa forme en pyramide qui vaut à la montagne serbe de Rtanj, à 200 km de Belgrade, une réputation similaire. Du coup, pour ce solstice d'hiver, les "experts en énergie" comptent y voir une lumière particulière. Cette montagne dissimulerait en effet une pyramide laissée là par des visiteurs extraterrestres.

TURQUIE

Le village de Sirince, dans l'ouest de la Turquie, est aussi censé être épargné par "Armageddon" car c'est de là que la Vierge Marie serait montée au paradis. Résultat, les 400 lits des hôtels de la région sont déjà réservés. Il faut vous dépêcher !

turquie sirince 930

© Reuters

CHINE

Dans le très vaste Empire du milieu, il n'y a qu'un seul endroit à vous conseiller pour vous réfugier : l'arche de Noé construite de toutes pièces par Lu Zhenghai, un habitant d'Uruqmi, dans la région de Xinjiang, à l'ouest du pays. Pour sauver sa vie, ce Chinois a quand même dépensé près de 125.000 euros. La nuitée risque donc d'être un peu chère. 

ITALIE

La prophétie Maya ne vaut pas pour Cisternino, une petite localité du sud de l'Italie qui abrite une secte religieuse indienne. "Cisternino deviendra une île", aurait dit, il y a longtemps et en évoquant la fin du monde, le maître spirituel indien Babaji. Des adeptes se sont installés à la fin des années 70 dans cette zone isolée des Pouilles, dans le sud de l'Italie. L'endroit idéal pour laisser passer "l'orage".

Cisternino 930

© Google Maps

>> Pour ceux  qui n'ont pas les moyens de se payer un billet d'avion à l'étranger, des solutions existent en France.

Le pic de Bugarach, dans le sud-ouest de la France, est devenu l'un des endroits les plus "hype" de la planète pour passer les derniers jours avant la fin de la fin du monde. Ce village de l'Aude a été victime de sa réputation d'abri "anti-chaos". A tel point que des hôtels réclament jusqu'à 1.500 euros pour la fameuse nuit… payable d'avance.

bugarach 930

© Max PPP

>>> A lire : Bugarach avant l'Apocalypse

Lemud, à l'est de Metz, peut également vous offrir toute la quiétude recherchée. Il est aussi un lieu de refuge et cette affirmation s'appuierait sur un ancien texte datant du passage d'Attila, surnommé "le fléau de Dieu", à Lemud, en 451, date à laquelle les Huns auraient enterré le "trésor de l'apocalypse" sur les bords d'une rivière locale. Ce mystérieux trésor protégerait les survivants de la fin du monde…

Si rien ne vous a convaincu, il vous reste le fort de Schoenenbourg, dans l'est de la France et ses galeries souterraines qui seront exceptionnellement ouvertes. L’édifice fait partie de la Ligne Maginot, un système de défense qui n’avait pas réussi à arrêter l’offensive allemande lors de la Seconde Guerre mondiale. Va-t-il pouvoir stopper la fin du monde ?

fort de Schoenenbourg 930

© Max PPP