Fillon en visite éclair en Afghanistan

  • A
  • A
Fillon en visite éclair en Afghanistan
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Premier ministre ne s’est pas étendu sur le sort des journalistes français enlevés en décembre.

Quelques heures à Kaboul. François Fillon a effectué jeudi une visite surprise, et rapide, en Afghanistan. Le temps pour le Premier ministre français de rencontrer le président afghan Hamid Karzaï, le général américain Stanley McChrystal, qui commande la force de l'Otan et les troupes américaines en Afghanistan, et des soldats du contingent français.

Souhaitant rester très discret sur le sujet, François Fillon n’a donné aucune information nouvelle sur le sort des deux journalistes de France 3 enlevés en décembre, alors qu’ils étaient en reportage sur la route entre Surobi et Tagab, dans la province de Kapisa. "Nous travaillons très activement avec le gouvernement afghan pour obtenir leur libération. Ce serait contreproductif d'en dire plus mais je peux vous assurer que c'est une préoccupation de chaque instant", a simplement déclaré le Premier ministre.

Mercredi, Bernard Kouchner avait indiqué qu’un contact avait été établi avec les ravisseurs mais pas par les autorités françaises. Le ministre des Affaires étrangères avait alors réclamé le "secret le plus absolu" sur d'éventuelles négociations "pour qu'elles soient fructueuses".

Ce déplacement de François Fillon a aussi été l’occasion pour le Premier ministre de rendre hommage au soldat français tué le 9 février dernier sur le terrain. Ce militaire est le quarantième mort depuis 2001. Le chef du gouvernement a assuré cependant que la France restera en Afghanistan "le temps qu'il faudra pour assurer la stabilité". Au même moment, les talibans faisaient savoir qu’ils utiliseraient des méthodes de "guérilla" pour contrer les forces internationales.