Ferguson : le free hug qui a ému les Américains

  • A
  • A
Ferguson : le free hug qui a ému les Américains
@ Capture d'écran
Partagez sur :

ÉTATS-UNIS - Un adolescent noir a créé l'émoi en se blottissant dans les bras d'un policier blanc, pendant une manifestation mardi à Portland. 

Des bâtiments en feu, des manifestants révoltés, des gestes de défi, des actes de violences et des forces de l'ordre sur le qui vive... voilà ce à quoi nous étions habitués lors des manifestations en réaction au drame de Ferguson. C'est pourquoi le geste de cet adolescent de 12 ans a ému les États-Unis. Lors de la manifestation de protestation suite à la relaxe du policier qui avait lieu à Portland mardi, Devonte Hart, un jeune noir, a sollicité un policier pour un "free hug", en français "câlin gratuit". Le 24 novembre dernier, Darren Wilson, qui avait abattu en août le jeune noir Mickael Brown, a été lavé de tout soupçon par un jury populaire.



C'est juste avant que le cortège s'élance que Devonte, âgé de 12 ans, s'est approché d'un policier, muni d'une pancarte qui portait l'inscription "free hug". L'agent des forces de l'ordre, Bret Barnum, a alors pris l'initiative de parler au jeune avant de le serrer dans ses bras. Le moment, immortalisé par Johnny NGuyen, photographe indépendant, a ému l'opinion publique américaine qui y voit un espoir dans un apaisement entre la communauté blanche et la communauté afro-américaine. 

>> LIRE AUSSI - Ferguson : Darren Wilson a démissionné de la police