Felipe VI : une balade en Rolls et une accolade émue pour le roi d'Espagne

  • A
  • A
Felipe VI : une balade en Rolls et une accolade émue pour le roi d'Espagne
Felipe est devenu roi d'Espagne dès minuit, après l'abdication de son père, Juan Carlos.@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - Felipe VI de Bourbon, roi d'Espagne depuis minuit, a prêté serment jeudi lors d'une cérémonie empreinte de sobriété.

Le mot d'ordre de la journée : la sobriété. Felipe VI de Bourbon, le tout nouveau roi d'Espagne, a prêté serment jeudi à Madrid, avant de prononcer un discours au ton très politique, dans lequel il a insisté sur l'"unité" de l'Espagne. Âgé de 46 ans, il est en réalité devenu souverain dès minuit, quand l'abdication signée par son père, Juan Carlos, a pris effet. 

Le capitaine général des Armées. L'ex-roi a commencé par lui nouer autour de la taille la ceinture de soie rouge de capitaine général des Armées, au palais de la Zarzuela.



Felipe VI est ensuite montée dans une Rolls Royce pour traverser Madrid et se rendre devant le Parlement.

La Rolls du roi Felipe VI, qui succède à Juan Carlos

© CAPTURE D'ECRAN

Son passage ne semble pas déchaîner les foules, note le correspondant d'Europe 1 en Espagne.



Fidélité à la Constitution espagnole. La prestation de serment se déroule dans l'hémicycle du Congrès des députés, sans le moindre invité étranger. La couronne royale est en tout cas arrivée dès jeudi au Parlement espagnol, sous bonne garde.

La couronne du nouveau roi Felipe

© SIPA

A son arrivée, la famille royale a été acclamée par les députés. Un hommage appuyé a été rendu à Juan Carlos et à l'ex-reine Sofia, longuement applaudie. L'ex-roi Juan Carlos ne se trouvait pas dans l'hémicycle.

Felipe

© Reuters

Le nouveau roi a juré fidélité à la Constitution espagnole, avant d'être officiellement proclamé roi. 

FelipeCouronne

© Reuters

L'"unité de l'Espagne". Felipe VI a ensuite pris la parole pour un discours au ton très politique et dit sa "profonde émotion", rendant hommage à son père au "règne exceptionnel" et à sa mère, dont la vie a été "consacrée au travail".

Felipe VI en plein discours

© CAPTURE D'ECRAN BFMTV

Le nouveau roi a aussi dit sa "solidarité" avec "ceux qui souffrent de la crise".



Felipe VI s'est ensuite dit attaché à "garantir le vive-ensemble de tous les Espagnols" et a proclamé sa "foi dans l'unité de l'Espagne". Et n'a pas hésité à citer le nom d'Antonio Machado, un poète... républicain.



Plaidant pour une monarchie "intègre et transparente", le roi, qui veut "une monarchie renouvelée pour des temps nouveaux", a aussi évoqué la place de la femme dans la société, ainsi que le rôle de l'Europe et celui de l'Espagne sur le plan international.

Un salut au balcon. Le nouveau monarque a ensuite vu passer une parade militaire devant le Parlement.

Felipe

© Reuters

Felipe VI s'est ensuite rendu au palais royal, pour saluer la foule avec son épouse, depuis le balcon.

Felipe Letizia

© Reuters

Pour ne rien manquer, certains curieux avaient afflué dès jeudi matin.



Mais cette passation de pouvoir ne fait pas l'unanimité : depuis l'annonce de l'abdication de Juan Carlos, le 2 juin, des Espagnols ont manifesté pour réclamer un référendum au Parlement sur l'avenir de la monarchie, drapeau républicain en étendard.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INTERVIEW - Un roi qui se veut "normal"

VEINARD - Felipe, nouveau roi d'Espagne... et de Corse

C'EST OFFICIEL - Juan Carlos n'est plus roi

DISCOURS - Juan Carlos abdique pour favoriser le "renouvellement"

GENDRE IDEAL - Cinq choses que vous ne savez pas sur Felipe

SCANDALES - Juan Carlos, de mal en pis

ARCHIVES - Abdication, à qui le tour ?