Fausse alerte pour l'avion visé par une menace d'attentat ce matin en Pologne

  • A
  • A
Fausse alerte pour l'avion visé par une menace d'attentat ce matin en Pologne
Mercredi matin, deux avions Air France étaient également visés par une fausse alerte.@ AFP
Partagez sur :

TRANSPORTS - La menace d'attentat sur un avion reliant la Pologne à l'Egypte et qui avait atterrit en urgence en Bulgarie ce matin était une fausse alerte

L'avion qui se rendait de Pologne en Egypte et a fait jeudi matin une escale d'urgence à Bourgas, dans l'est de la Bulgarie, à la suite d'une alerte à la bombe s'est avérée fausse. "Un passager ayant fait état d'explosifs au bord de l'avion, celui-ci a atterri d'urgence à l'aéroport de Bourgas à 05h45", a expliqué la porte-parole de l'aéroport Kristina Neikova.

"Un passager ivre qui disait n'importe quoi". Après une inspection complète de l'avion, le Premier ministre, Boïko Borissov, a annoncé en fin de matinée qu'il s'agissait d'une fausse alerte. Cette "alerte totalement fausse a immédiatement fait réagir tous nos services (de sécurité) à Bourgas. Et ceci à cause d'un Polonais ivre qui disait n'importe quoi" a-t-il expliqué avant de poursuivre : "Au moins cela a servi d'entraînement", a-t-il déclaré à la radio publique BNR.

Un paquet suspect. Les passagers devaient repartir dans un autre avion envoyé de Pologne. Selon les médias bulgares, le passager polonais ayant provoqué l'escale d'urgence a expliqué lors d'un interrogatoire qu'il avait remarqué un paquet suspect dans l'avion. Il a également avoué avoir consommé de l'alcool.

De nombreux cas ces derniers jours. Depuis quelques jours les cas de fausses alertes se multiplient sur les vols commerciaux. Hier, deux vols de la compagnie Air France à destination de Paris avaient du se poser en urgence à Washington et Halifax.