EXCLU - Graciée, Sarah témoigne

  • A
  • A
EXCLU - Graciée, Sarah témoigne
Partagez sur :

La plus jeune des deux françaises graciées mercredi soir en République dominicaine dit son soulagement au micro d’Europe 1.

"C’est magnifique, on est heureuses, on n’a pas dormi de la nuit." Sarah Zaknoun a fait part jeudi, en exclusivité sur Europe 1, de son soulagement et de celui de Céline Faye, quelques heures après l'annonce de leur libération prochaine. Les deux Françaises de 19 et 20 ans, condamnées fin 2008 à huit ans de prison en République dominicaine pour trafic de drogue, ont été graciées mercredi par le président de la République dominicaine, Leonel Fernandez. Elles vont pouvoir rentrer en France en début de semaine prochaine.

"C'était inespéré, on a encore du mal à réaliser", a raconté Sarah Zaknoun au micro de Pierre de Cossette :

Lorsqu'Alain Joyandet, secrétaire d'Etat à la Coopération, leur a annoncé la nouvelle, les deux jeunes femmes ont "pleuré, pleuré, pleuré, pleuré, de joie, de joie, de joie", raconte Sarah, encore sous le choc. "On ne s’y attendait vraiment pas. En plus il était tard, il était 8 heures du soir ici, on était déjà dans nos cellules. Ils sont venus nous chercher, et après quand il [Alain Joyandet] nous l’a dit… En plus il voulait que moi et Céline on soit ensemble, il ne voulait pas annoncer la nouvelle tant que je n’étais pas auprès de Céline, il a vraiment fait les choses bien. C’est un homme en or."

Sarah n'a qu'un seul souhait désormais : "Enfin, enfin revoir [sa] famille. On ne pouvait pas rêver mieux. C’est le plus beau cadeau, comme cadeau de Noël." Et dès qu'elle reverra ses proches, elle sait déjà comment cela va se passer. Elle va "les prendre dans [ses] bras, fort, fort. Et ne plus les lâcher."

> Sarah et Céline de retour la semaine prochaine