Ethiopie : une cinquantaine de morts dans la répression de manifestations

  • A
  • A
Ethiopie : une cinquantaine de morts dans la répression de manifestations
Entre 48 et 50 manifestants ont été tués dans la région Oromo, en Ethiopie, ce week-end. (image d'illustration)
Partagez sur :

Des manifestations antigouvernementales ont agité plusieurs régions du centre, de l'ouest et du nord du pays ce week-end.

Une cinquantaine de personnes ont été tuées samedi et dimanche en Ethiopie lors de manifestations antigouvernementales violemment réprimées par les autorités dans les régions Oromo (centre et ouest) et Amhara (nord), selon des bilans encore provisoires recueillis lundi auprès de l'opposition et de source diplomatique.

"Selon nos informations, entre 48 et 50 manifestants ont été tués dans la région Oromo", a déclaré Merera Gudina, figure de l'opposition éthiopienne et président du Congrès du Peuple Oromo. Une source diplomatique a pour sa part rapporté un bilan provisoire de 49 morts pour les deux régions, Oromo et Amhara.