États-Unis : un homme inculpé du meurtre d'un imam et de son assistant

  • A
  • A
États-Unis : un homme inculpé du meurtre d'un imam et de son assistant
Cette inculpation a eu lieu le même jour que l'enterrement de l'imam et de son assistant. @ SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Oscar Morel, un new-yorkais de 35 ans, a été inculpé lundi de meurtre et de possession illégale d'armes.

Un new-yorkais de 35 ans a été inculpé lundi du meurtre d'un imam et de son assistant, abattus samedi alors qu'il sortaient d'une mosquée, a annoncé un porte-parole de la police.

Le mobile de l'attaque reste inconnu. Oscar Morel, âgé de 35 ans et résident de Brooklyn, a été inculpé du meurtre au second degré de l'imam Maulama Akonjee et de son assistant Thara Uddin. Deux chefs d'inculpation de possession illégale d'arme ont également été retenus contre lui, a ajouté le porte-parole. Le suspect avait été arrêté pour délit de fuite dans un accident de la route survenu le jour de l'attaque. Le mobile de l'attaque reste inconnu, la police ajoutant n'avoir découvert aucun lien entre le suspect et les victimes.

Le maire promet plus de protection policière. Cette inculpation survient quelques heures après les cérémonies d'obsèques des deux hommes où des centaines de personnes, notamment issues de la communauté bangladaise du quartier du Queens, se sont pressées lundi. Le rite funèbre musulman célébré pour les deux disparus s'est déroulé à proximité de l'endroit où ils ont été tués samedi après-midi, alors qu'ils rentraient chez eux après avoir prié dans la mosquée Al-Furqan Jame du quartier d'Ozone Park, dans le Queens.

Lors de la cérémonie funéraire, les orateurs se sont succédés pour demander à la police d'enquêter sur l'attaque en tant que crime de haine et de renforcer les mesures de protection autour des mosquées et des quartiers où vivent et travaillent de nombreux musulmans, comme Ozone Park. Le maire de New York, Bill Blasio, était lui aussi présent, et a promis que la ville renforcerait la présence policière dans le quartier bien que le mobile de l'attaque reste indéterminé.