Donald Trump renifle, et c'est viral

  • A
  • A
Donald Trump renifle, et c'est viral
Donald Trump et Hillary Clinton ont fait le show, lundi soir, pour le premier débat entre les deux candidats à la Maison-Blanche.@ Paul J. Richards / AFP
Partagez sur :

Lors de son premier débat face à Hillary Clinton, lundi soir, le candidat à la présidentielle aux Etats-Unis a passé sa soirée à renifler. Ce qui n'a pas manqué d'inspirer les internautes.

Donald Trump a-t-il suffisamment de flair pour conduire les affaires des États-Unis ? En tout cas, ont remarqué les internautes, il a beaucoup reniflé lors de son premier débat l'opposant à Hillary Clinton.

#TrumpSniffles. Dès les premières minutes de la confrontation surmédiatisée lundi soir, le candidat républicain est apparu gêné au niveau des sinus, ne pouvant réprimer des reniflements répétés. Ces manifestations sonores incongrues étaient très commentées mardi sur les réseaux sociaux, avec divers hashtags comme #Sniffles, #TrumpSniffles, #Trumpsniffling. 



"Le micro était très mauvais", se défend Trump. Interrogé mardi au téléphone par Fox News, Donald Trump a toutefois nié avoir reniflé durant le débat, en insinuant que les bruits suspects trouvaient leur origine dans son micro défectueux. "Non, pas de reniflements", a assuré le candidat. "Le micro était très mauvais, mais peut-être qu'il marchait suffisamment pour que l'on entende ma respiration". "Quand quelqu'un se plaint de son micro, c'est qu'il ne passe pas une bonne soirée", a plus tard affirmé Hillary Clinton.

Des internautes plein d'ironie ont détourné des images ou vidéos de personnes sniffant de la colle ou de la cocaïne, en les comparant à celles de Trump lors du débat durant lequel il n'a cessé de mettre en avant son "endurance". Jusqu'à Howard Dean, ancien leader démocrate, qui a évoqué cette possibilité dans un tweet, provocant l'ire des supporteurs du magnat de l'immobilier.





Les échanges ont été vifs lundi soir entre Hillary Clinton et Donald Trump lors de ce premier débat télévisé entre les deux candidats à la présidence américaine. Après un ton conciliant lors des premiers échanges, les attaques ont fusé entre les deux concurrents, seuls sur scène, debout derrière un pupitre, face au modérateur, le journaliste Lester HoltLes programmes ont été assez peu abordés, au point que l'heure est demie a plus ressemblé à une joute verbale qu'à un débat d'idées. Europe 1 vous raconte les cinq attaques marquantes de la soirée, à lire ici.