Etats-Unis : Trump nomme le général H.R. McMaster à la tête du Conseil de sécurité nationale

  • A
  • A
Etats-Unis : Trump nomme le général H.R. McMaster à la tête du Conseil de sécurité nationale
H.R. McMaster est le nouveau conseiller à la Sécurité nationale.@ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Le général McMaster, qui a notamment servi en Irak en 1991 et en 2003, a été nommé par Donald Trump comme conseiller à la Sécurité nationale.

Donald Trump a annoncé lundi la nomination du général Herbert Raymond McMaster, 54 ans, comme nouveau conseiller à la Sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn. Le président américain a fait cette annonce devant les journalistes dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride. Il a qualifié le général McMaster, un spécialiste de la contre-insurrection, notamment en Irak, d'"homme de formidable talent et de formidable expérience".  

Un général de la guerre du Golfe. "Je suis impatient de rejoindre l'équipe de sécurité nationale et de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour faire avancer et protéger les intérêts du peuple américain", a déclaré le général McMaster au cours d'une brève introduction avec la presse, aux côtés du président américain à Mar-a-Lago. 

H.R. McMaster a notamment servi en Irak pendant les guerres de 1991, de 2004 à 2006 et en Afghanistan. Si H.R. McMaster est grandement respecté en tant que stratège militaire, sa nomination a surpris les observateurs, qui se demandent comment cet homme connu pour contester l'autorité se comportera face à une Maison-Blanche peu encline à la critique.

Embarrassante démission. Michael Flynn, un général à la retraite, avait été forcé de démissionner le 13 février après des révélations sur des discussions qu'il a eues avec l'ambassadeur russe à Washington alors que Barack Obama était encore président. Il en avait caché la teneur exacte, y compris dans ses compte-rendus au vice-président Mike Pence. Il s'agirait d'une éventuelle levée des sanctions contre Moscou une fois l'administration Trump en place.