Etats-Unis : pourquoi l'Etat fédéral est-il au chômage technique ?

  • A
  • A
Etats-Unis : pourquoi l'Etat fédéral est-il au chômage technique ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Faute d’accord au Congrès sur le vote d’un budget, l’administration fédérale doit fermer ses services.

L’INFO. C’est une première depuis 1995. La Maison-Blanche a ordonné lundi aux agences fédérales américaines de cesser leurs activités. La raison ? Le Congrès n’a pas réussi à voter un budget avant l’heure limite, en raison de position irréconciliables, notamment sur la réforme-phare du président américain sur la santé. Plus de 800.000 fonctionnaires fédéraux jugés non essentiels vont donc se retrouver en congé forcé sans solde dès mardi.

> INTERVIEW E1 : "Ce qui n'est pas indispensable a fermé"

Pas de résolution budgétaire. "Nous n’avons pas d’indication claire que le Congrès agira à temps pour que le président signe une résolution budgétaire avant la fin de la journée de demain, le 1er octobre 2013", date du début de l’exercice budgétaire 2014, a expliqué la directrice du bureau du budget de la Maison-Blanche. Conséquence : "les agences doivent donc exécuter leurs plans pour une cessation ordonnée de leurs activités en l’absence de budget".

Le Washington Post a publié sur Twitter une copie du mémo :

Sur Twitter, Barack Obama a déploré cette situation, notant qu'un groupe de républicains avait "contraint le gouvernement fédéral à fermer pour protester contre Obamacare, au lieu de voter un vrai budget".

A LIRE AUSSI : Les anti-"Obamacare" sont prêts à tout

La statue de la Liberté à New York, photo légende, 961-641

© REUTERS

Les parcs nationaux fermés. En clair, les fonctionnaires jugés non essentiels, soit plus de 800.000 personnes sur un total de plus de 2 millions, sont en congés sans solde. Certaines agences fédérales vont se retrouver avec à peine 5% de leurs effectifs. Le secteur du tourisme doit être particulièrement touché : attendez-vous à des retards si vous demandez un visa. Les musées et les parcs nationaux vont fermer leurs portes, tout comme la Statue de la liberté et le service chargé des visites au... Congrès.

"En raison d'une interruption du financement du gouvernement, ce compte ne sera pas actif jusqu'à nouvel ordre".

Au Pentagone, la moitié des employés civils vont être renvoyés chez eux. En revanche, le personnel militaire va continuer ses opération. L'agence de protection de l'environnement est l'une des administrations les plus touchées, avec seulement moins de 7% de ses employés échappant au chômage technique.

Quelques heures avant la fermeture, Barack Obama détaillait les programmes concernés (en anglais) :

Une fermeture de trois semaines en 1995. Un tel blocage n’était pas arrivé depuis 1995, quand le gouvernement américain de Bill Clinton avait dû fermer ses portes pour trois semaines, un record. Une fermeture qui avait coûté à l’époque des millions de dollars à l’économie américaine