Etats-Unis : oublié quatre jours dans une cellule

  • A
  • A
Etats-Unis : oublié quatre jours dans une cellule
@ Maxppp
Partagez sur :

L’étudiant de 25 ans a obtenu 4.1 millions de dollars de dommages et intérêts.

Il a perdu sept kilos et dû boire son urine. Daniel Chong, un étudiant américain de 25 ans, vient d’obtenir, mardi,  4.1 million de dollars de dommages (environ 3 millions d'euros) et intérêt du gouvernement américain. Il avait passé quatre jours dans une cellule du bureau de lutte anti-drogue de San Diego, en Californie, rapporte The Guardian.

Arrêté pour détention de drogue. L’incident remonte au mois d’avril 2012. Daniel Chong est arrêté par la brigade de lutte anti-drogue pour détention de drogue alors qu’il est chez un ami. Sur place, la police découvre 18.000 pilules d’ecstasy, d’autres drogues et des armes. Le jeune homme est alors amené dans les locaux de la brigade avec huit autres amis.

"On revient dans deux minutes". L’un d’eux est relâché. Sept sont transférés à la prison du conté. Mais Daniel Chong, lui, est placé dans une cellule, sans fenêtre des locaux du département anti-drogue. L’agent qui l’y conduit lui lâche simplement, avant de refermer la porte : "reste là, on revient dans deux minutes". C’est alors que commence la longue attente du jeune homme.

Daniel Chong est persuadé qu’il va mourir. Pendent quatre jours, Daniel Chong ne recevra ni eau, ni nourriture. Les agents du département anti-drogue l’ont simplement oublié. L’étudiant est contraint après plusieurs heures de boire sa propre urine pour s’hydrater. Persuadé qu’il va mourir, il brise alors ses lunettes et se sert d’un morceau de verre pour graver, dans son bras, un message adieu à sa mère.

Il perd sept kilos. Finalement, les agents s’aperçoivent de la présence du jeune homme qui est alors transporté à l’hôpital dans un état de déshydratation. Il y reste cinq jours et est soigné pour insuffisance rénale, après avoir perdu sept kilos.

Des excuses et l’installation de caméras. Le département de lutte anti-drogue a présenté ses excuses au jeune homme, sans pouvoir expliquer comment cet incident a pu se produire. Un plan a été mis en place pour éviter que cela se reproduise : des caméras devraient être installées dans chaque cellule.

Daniel Chong qui avait engagé des poursuites dès sa sortie de l'hôpital avait réclamé 20 millions de dollars. Un accord entre les deux parties a finalement été trouvé, mardi, sur la somme de 4.1 millions de dollars (environ 3 millions d'euros).