Etats-Unis : Obama se fait grassement payer ses conférences

  • A
  • A
Etats-Unis : Obama se fait grassement payer ses conférences
C'est à des banques de Wall Street que l'ancien président des Etats-Unis est allé vendre ses services. @ AFP
Partagez sur :

Le 44e président des Etats-Unis s'est fait payer 400.000 dollars pour une conférence auprès de clients d'une banque de Wall Street. 

Tony Blair, Nicolas Sarkozy, Bill Clinton... les anciens chefs d'Etat ont l'habitude de monnayer leurs interventions. Moins d'un an après avoir quitté la Maison-Blanche, Barack Obama en a déjà profité. Il a en effet fait une intervention publique en août dernier, payée 400.000 dollars, rapporte le site de La Tribune.

Trois interventions. C'est à Wall Street que l'ancien président des Etats-Unis est allé vendre ses services. En août, il a tenu une conférence devant des clients de la banque Northern Trust en échange de 400.000 dollars. La semaine dernière, il a réitéré devant le groupe Garlyle, sans que sa rémunération n'ait été dévoilée. Pour 400.000 dollars encore, il répondra bientôt à des questions dans le domaine de la santé auprès de la banque d'investissement Cantor Fitzgerald. 

Reversé dans un programme de formation. Au sujet de ces généreuses rémunérations, Barack Obama s'est défendu. Ces sommes ont permis à l'ancien président démocrate de verser deux millions de dollars dans un programme de formation et d'offres d'emploi pour des jeunes défavorisés de Chicago, ville où Barack Obama où a débuté sa carrière politique. 

Après Clinton et Sarkozy. Avant Barack Obama, le couple Clinton a aussi monnayé ses apparitions et en a récolté 153 millions de dollars entre 2001 et 2015, selon des calculs de CNN. Du côté de la France, l'ancien président Nicolas Sarkozy, après la fin de son mandat en 2012, aurait été rémunéré entre 100.000 et 250.000 euros pour ses conférences.