États-Unis : l'ouragan Florence, rétrogradé en catégorie 1, déferle sur la côte est

  • A
  • A
Partagez sur :

Bien que l'ouragan Florence ait été rétrogradé en catégorie 1, il risque d'apporter d'importantes pluies et de provoquer une montée des eaux dans les États de Caroline notamment. 

L'ouragan Florence a été rétrogradé en catégorie 1, a indiqué l'institut national des ouragans (NHC), alors qu'il approche des côtes américaines vendredi, menaçant de provoquer des inondations catastrophiques. 

Un ouragan toujours fort. Avec des vents soufflant à 150 km/h, il reste toutefois proche de la catégorie 2 de l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq, et reste une menace pour les habitants des zones à risques, selon le bulletin du NHC diffusé en fin de soirée. Jeudi soir, l'œil du cyclone se trouvait à 135 km de Wilmington, en Caroline du Nord à 20 heures locales (2 heures du matin à Paris) selon l'institut.

Dans cet Etat, plus de 150.000 foyers étaient privés d'électricité à la même heure, selon le service local de gestion des urgences. La ville portuaire de Wilmington est battue par des rafales qui font vaciller les arbres les plus ténus et les feux tricolores suspendus, alors que la pluie avait un peu faibli dans la soirée.

infographie ouragan Florence crédit : AFP, Sophie Ramis, Vincent LEFAI / AFP

@AFP, Sophie Ramis, Vincent LEFAI / AFP


Une montée des eaux attendue. Florence, qui a ralenti sa course, se dirige désormais vers la côte à 7 km/h et son œil pourrait atteindre la côte vendredi avant de s'enfoncer dans les terres, renforçant l'inquiétude des autorités. "L'eau charriée quand il était de catégorie 4 est déjà en approche, la montée des eaux de 1,8 m à 2,7 m va arriver", a affirmé Steve Goldstein, responsable de l'Agence fédérale océanique et atmosphérique (NOAA).

Les vagues portées par la marée commençaient à submerger les zones côtières. "Le plus important, c'est l'eau", a-t-il souligné. "La menace des vents s'est un peu éloignée, mais cela reste un ouragan très dangereux et puissant". Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l'abri, loin du littoral. En s'approchant de la côte, Florence devrait décharger ses pluies torrentielles pendant de longues heures le long du littoral puis à l'intérieur des terres, accentuant le risque d'inondations. 

De fortes précipitations et des coupures de courant. Selon le service national météorologique (NWS), environ 4,9 millions de personnes devraient subir des précipitations de plus de 25 cm dans les cinq prochains jours. "Les inondations à l'intérieur des terres sont très meurtrières et c'est ce qui va arriver", a averti Brock Long, chef de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema). "L'infrastructure va être endommagée, le courant va être coupé", a-t-il poursuivi. "Cela pourrait durer des jours, voire plusieurs semaines". 

Au total, entre un et trois millions d'usagers pourraient être victimes de coupures de courant dans les deux États de Caroline, a indiqué le fournisseur d'électricité Duke Energy, basé dans la région. Près de 3.000 électriciens étaient arrivés jeudi en renfort de plusieurs États voisins pour rétablir le courant une fois l'ouragan passé, a indiqué la compagnie sur Twitter. Plus de 1.000 vols ont déjà été annulés à l'approche de l'ouragan, selon les médias américains.