Etats-Unis : le ministre de la Justice se récuse de toute enquête sur la campagne présidentielle

  • A
  • A
Etats-Unis : le ministre de la Justice se récuse de toute enquête sur la campagne présidentielle
Le ministre de la Justice américaine, Jeff Sessions, en conférence de presse, le 2 mars.@ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Jeff Sessions a annoncé jeudi qu'il se déclarerait incompétent dans toutes les investigations en cours ou à venir sur une possible intervention russe dans la campagne électorale.

Le ministre américain de la Justice Jeff Sessions a annoncé jeudi qu'il s'excluait du suivi de toute enquête sur la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016, alors qu'il est lui-même accusé d'avoir menti sous serment sur des contacts passés avec l'ambassadeur de Russie.

Révélations sur des conversations avec Moscou. "J'ai maintenant décidé de me récuser de toute enquête en cours ou à venir qui concernerait les campagnes du président des Etats-Unis", a déclaré Jeff Sessions lors d'une conférence de presse convoquée dans la précipitation. Le ministre de la Justice américain a également répété n'avoir pas rencontré de Russes pour discuter d'une campagne politique. Une réponse aux révélations du Washington Post sur ses conversations avec l'ambassadeur de Russie à Washington qu'il aurait passées sous silence lors de son audition au Sénat.

Les démocrates réclament sa démission. Plusieurs élus républicains avaient demandé qu'il se récuse pour ne laisser aucune place à un éventuel doute sur l'intégrité des enquêtes. Les démocrates ont réclamé sa démission. En tant qu'Attorney General, Jeff Sessions supervise le département de la Justice et le Federal Bureau of Investigation (FBI), à la pointe des enquêtes sur les cyberattaques russes présumées et d'éventuels liens entre le Kremlin et les équipes Trump.