Fusillade aux Etats-Unis : cinq militaires abattus, le tireur identifié

  • A
  • A
Fusillade aux Etats-Unis : cinq militaires abattus, le tireur identifié
Des fleurs ont été déposées en hommage aux victimes sur le lieu de la tuerie, à Chattanooga, dans l’état du Tennessee, dans le Sud des Etats-Unis.@ JASON DAVIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Six personnes, dont le tireur, ont été tuées dans des fusillades sur deux sites militaires du Tennessee dans l'est des Etats-Unis.

Une nouvelle fusillade a fait plusieurs victimes jeudi aux Etats-Unis. Cinq personnes - quatre "Marines" et l'auteur des tirs - ont péri jeudi dans des fusillades qui ont visé deux installations militaires de Chattanooga dans le Tennessee, a annoncé le FBI qui parle également de trois blessés. L'un d'entre eux est d'ailleurs mort des suites de ses blessures samedi. Le tireur aurait agi seul, a précisé le FBI. Selon les premiers éléments de l'enquête, le jeune homme a tiré de l'extérieur sur les deux bâtiments visés en "longues rafales". Les images des télévisions locales montraient de très nombreux impacts de balles, souvent groupés.

Ses motivations restent floues. Le tireur a été identifié par le FBI, en charge de l'enquête, comme étant Mohammod Youssuf Abdulazeez, un Américain de 24 ans d'origine koweïtienne, mais les autorités ont estimé qu'il serait "prématuré" de spéculer sur ses motivations lors de cette fusillade. Le jeune homme semblait avoir ouvert un blog dans lequel il n'avait écrit que deux textes, disant notamment que "la vie est courte et amère", et que les musulmans ne devaient "pas laisser passer l'occasion de se soumettre à Allah", selon le site américain spécialisé SITE.

Deux sites visés. L'agresseur a ouvert le feu vers 10 heures, heure locale, sur un centre de réservistes de l'US Navy ainsi que contre un centre de recrutement. Les télévisions diffusaient des images montrant plusieurs impacts de balles sur des vitrines du centre de recrutement, et des douilles sur le sol. 

Erica White, témoin de la fusillade à travers la fenêtre d'un salon de coiffure situé à quelques mètres du centre de recrutement, a raconté sur CNN avoir "entendu un boum, un boum très fort. Alors nous sommes allés voir par la fenêtre de quoi il s'agissait". "Nous avons vu un homme dans une (Ford) Mustang couleur argent qui tirait sur le centre de recrutement de la marine", a-t-elle ajouté, précisant que l'homme avait rechargé son arme et recommencé à tirer sur le bâtiment. Le chef de la police de Chattanooga, Fred Fletch, a déclaré lors d'une conférence de presse que l'agresseur avait agi "de façon brutale, effrontément"

Du "terrorisme intérieur". Barack Obama "a été informé par le personnel de la sécurité nationale sur la fusillade de Chattanooga, et continuera à être tenu au courant" de la situation, a indiqué Eric Schultz, porte-parole de la Maison Blanche. Selon le procureur Bill Killian, ces incidents étaient considérés comme "un acte de terrorisme intérieur".

"La douleur" d'Obama. Le président américain a exprimé sa "douleur" pour les quatre militaires tués "qui servent notre pays". "Nous ne connaissons pas encore tous les détails" a-t-il expliqué, mais la personne qui a mené ces attaques "semble avoir agi seule".