États-Unis : des incendies en Californie forcent 82.600 personnes à évacuer

  • A
  • A
États-Unis : des incendies en Californie forcent 82.600 personnes à évacuer
Des pompiers à l'oeuvre en Californie mardi.@ GABRIELLE LURIE / AFP
Partagez sur :

L'incendie de Blue Cut, très véloce, présente "une menace immédiate" pour les habitants, leurs maisons et les transports.

L'incendie de Blue Cut à l'est de Los Angeles se propageait à toute vitesse mardi, forçant l'évacuation de plus de 82.600 personnes, selon les autorités, tandis que le gouverneur de Californie déclarait l'état d'urgence. 

Dans le comté de San Bernardino. L'état d'urgence promulgué par le gouverneur Jerry Brown vise le comté de San Bernardino, à environ 100 kilomètres à l'est de Los Angeles. Il permet de mobiliser toutes les agences gouvernementales californiennes pour lutter contre les flammes.

"Menace immédiate" pour les habitants. Le brasier a démarré mardi matin vers 10h30 heure locale et a déjà brûlé plus de 3.600 hectares, selon le site d'information Inciweb.  Après cinq années d'une sécheresse record qui a desséché les forêts et en pleine vague de chaleur dans le désert californien où les températures dépassent les quarante degrés par endroits, cet incendie fulgurant a légèrement blessé deux pompiers parmi les 700 mobilisés, poursuit Inciweb. Il présente "une menace immédiate pour le grand public, le trafic ferroviaire et les habitations (...) des environs", avertit le site. Quelque 34.500 bâtiments sont en effet menacés. 

Deux autres feux dévastateurs en Californie. La saison des incendies bat son plein en Californie, et parallèlement au Blue Cut Fire, le nord de l'État le plus peuplé du pays faisait face à un autre brasier. À quelque 160 kilomètres au nord de San Francisco, région déjà durement touchée par un gigantesque incendie en 2015, les flammes terrorisaient à nouveau la population depuis samedi. Le Clayton Fire a brûlé plus de 1.600 hectares et les quelque 1.700 pompiers mobilisés ont maîtrisé 35% du brasier. Plus de 175 bâtiments ont été détruits et l'incendie continue à se diriger "agressivement" vers le nord, a précisé Cal Fire. Le Chimney Fire au centre de la Californie a pour sa part avalé 2.600 hectares près de la ville de San Luis Obispo, en pleine région viticole, détruisant 12 habitations.  Démarré samedi, il n'est qu'à 10% maîtrisé.