États-Unis : 313 enfants honduriens séparés de leurs parents

  • A
  • A
États-Unis : 313 enfants honduriens séparés de leurs parents
Des manifestants américains contre l'autorisation faite aux forces de l'ordre de séparer les enfants migrants de leurs parents.@ AFP
Partagez sur :

Le 7 mai, le gouvernement de Donald Trump avait ordonné la séparation des parents et des enfants entrés sans papiers aux Etats-Unis, avant de renoncer à cette mesure fin juin.

Plus de 300 enfants honduriens ont été séparés de leurs parents au nom de la politique de "tolérance zéro" sur l'immigration illégale aux États-Unis. Ils ont été identifiés par le consulat du Honduras, a-t-on indiqué jeudi de source officielle.

Les familles séparées seront réunies le 26 juillet. "Notre réseau consulaire a identifié lors des différentes rencontres et visites dans des refuges 313 enfants séparés" de leurs familles, a affirmé lors d'une conférence de presse la directrice en charge de la protection des migrants, Liza Medrano. Le 7 mai, le gouvernement de Donald Trump a ordonné la séparation des parents et des enfants entrés sans papiers aux Etats-Unis. Il a finalement renoncé à cette mesure fin juin, à la suite de pressions nationales et internationales et du tollé suscité par une telle mesure.

Les familles séparées devraient être réunies le 26 juillet, a indiqué Liza Medrano, précisant que les consuls et la ministre des Affaires étrangères du Honduras, Maria Eugenia Aguero, œuvraient pour obtenir des informations complètes sur les enfants séparés de leurs parents.