Etat-Unis : la première greffe d'utérus a finalement échoué

  • A
  • A
Etat-Unis : la première greffe d'utérus a finalement échoué
@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Alors que la patiente se portait bien mardi, les chirurgiens ont dû lui retirer l'organe greffé à cause de complications. 

Ils n'ont pas donné plus d'explications. La première femme à avoir reçu une greffe d'utérus aux Etats-Unis a eu des complications qui ont contraint l'équipe médicale à lui retirer l'organe, a annoncé mercredi la Cleveland Clinic dans l'Ohio. "Nous sommes attristés d'annoncer que notre patiente Lindsey a récemment eu des complications soudaines qui ont entraîné le retrait de l'organe greffé", a indiqué la clinique dans un communiqué, ajoutant sans plus de précisions que la patiente "allait bien" et "récupérait". 

L'opération avait, dans un premier temps, réussi. La transplantation, qui avait duré neuf heures au total, avait eu lieu le 25 février et l'équipe avait annoncé quelques jours après son succès. Lundi, l'équipe de chirurgiens et de médecins avait organisé une conférence de presse lors de laquelle la jeune femme de 26 ans était brièvement apparue, souriante. Elle avait lu une déclaration, exprimant sa reconnaissance aux chirurgiens et à la famille de la donneuse, une femme âgée d'une trentaine d'années en bonne santé décédée soudainement.

La greffe reste temporaire. Après l'opération, les patientes doivent attendre un an avant de tomber enceinte, le temps de la guérison après l'opération et pour que les médecins ajustent les doses de médicament antirejet de l'organe greffé. Cette greffe est temporaire et doit permettre à la femme d'avoir deux enfants au plus sur une période totale d'environ cinq ans. L'utérus greffé devant ensuite être enlevé pour éviter de prolonger le traitement antirejet.