Etan Patz : aucun corps retrouvé

  • A
  • A
Etan Patz : aucun corps retrouvé
Pour trouver des indices sur la disparition d'Etan Patz, il y a 33 ans, les enquêteurs ont soigneusement examiné une cave de Manhattan.@ REUTERS
Partagez sur :

L’enquête du FBI sur la disparition de cet enfant, il y a 33 ans, n’a presque rien donné.

Le mystère de cette disparition qui a traumatisé l’Amérique ne sera peut-être jamais résolu. Le FBI a arrêté lundi ses recherches pour tenter de retrouver des indices sur la disparition d’Etan Patz, un enfant de six ans disparu en 1979 à New York. L’enquête avait été relancée il y a quelques jours, quand les agents du FBI et de la police ont commencé à fouiller une cave du quartier de SoHo, à Manhattan, rapporte le New York Times.

Cette cave appartient à Othniel Miller, un charpentier aujourd’hui âgé de 75 ans. Elle se trouve sur le chemin emprunté par l’enfant le matin où il s’est volatilisé, alors qu’il se rendait tout seul à son arrêt de bus pour l’école, pour la première fois, précise CNN.

Pas de restes humains retrouvés

Quelques jours après la disparition de l’enfant, qui a profondément ému les Américains, Othniel Miller avait coulé une nouvelle dalle de béton dans la cave, qui n’avait encore jamais été inspectée.

Il y a un mois, un chien spécialisé dans la détection de cadavre avait eu une réaction positive. Mais le résultat des recherches s’est toutefois révélé bien maigre, puisqu’aucun reste humain n’a été retrouvé.

Possibles traces de sang

En revanche, les enquêteurs s’intéressent à un parpaing avec de possibles traces de sang, précise la chaîne ABC. Si un test préliminaire réalisé sur place a révélé qu’il ne s’agissait probablement pas de sang, l’objet a tout de même été envoyé au laboratoire du FBI en Virginie pour de plus amples examens, tout comme un morceau de papier et des cheveux humains. Ceux-ci ne sont toutefois pas blonds comme ceux d’Etan Patz.

Quant à Othniel Miller, il n’est pas poursuivi mais a été entendu par les enquêteurs. Son avocat affirme qu’il n’a rien à voir avec la disparition de l’enfant. C’est un autre homme, Jose Antonio Ramos, ami de l’ancienne baby-sitter d’Etan, qui a été soupçonné à l’époque. Actuellement emprisonné pour une autre agression sur un enfant, il n’a jamais été condamné au pénal dans cette affaire.