Essai nucléaire nord-coréen : une "menace" pour la paix, déclare l'UE

  • A
  • A
Essai nucléaire nord-coréen : une "menace" pour la paix, déclare l'UE
Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne. @ Bart Maat / ANP / AFP
Partagez sur :

L'Union européenne par la voix de sa chef de la diplomatie a condamné l'essai de la bombe nucléaire opéré par la Corée du Nord mercredi. 

L'essai de bombe à hydrogène nord-coréen, s'il est confirmé, est une "grave violation" des résolutions de l'ONU et constitue une "menace" envers la sécurité de l'Asie du Nord-Est, a réagi mercredi la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

"Une menace à la paix". "Si confirmée, cette action représente une grave violation des obligations internationales de la RPDC (République populaire et démocratique de Corée), telles que définies par plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies", a estimé Federica Mogherini dans un communiqué. "Elle constitue une menace à la paix et à la sécurité de toute la région d'Asie du Nord-Est", a-t-elle ajouté, après que Pyongyang a annoncé avoir procédé à son son premier essai d'une bombe H.

Invitation au "dialogue". Federica Mogherini a appelé la RPDC à reprendre un dialogue "crédible et significatif" avec la communauté internationale, et à "cesser ce comportement illégal et dangereux". La chef de la diplomatie européenne a indiqué qu'elle s'entretiendrait avec les ministres des Affaires étrangères sud-coréen et japonais mercredi.

Des mesures restrictives en 2013. En décembre 2013, après un troisième essai nucléaire, l'Union européenne avait adopté des mesures restrictives contre la Corée du Nord, mettant en oeuvre, entre autres, les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies.