Espagne : la fille du roi clame son innocence

  • A
  • A
Espagne : la fille du roi clame son innocence
L'infante Cristina est mise en cause dans une affaire de corruption qui vise sont époux.@ REUTERS
Partagez sur :

L'infante Cristina a été mise en examen pour fraude fiscale. Elle a pourtant assuré qu'elle ne savait rien des activités de son mari.

L'infante Cristina, la fille du roi d'Espagne, a déclaré lors de son audition samedi qu'elle "avait confiance" en son mari, soupçonné de détournement de fonds publics. Elle a également pris ses distances avec les activités de ce dernier, a affirmé l'avocat d'une partie civile. Après sept heures d'interrogatoire, l'infante a quitté en voiture le tribunal Palma de Majorque, aux Baléares.

Des soupçons de détournement de fonds. Le juge la soupçonne pourtant d'avoir coopéré avec son mari, l'ancien champion olympique de handball Iñaki Urdangarin, mis en examen le 29 décembre 2011. Ce dernier est suspecté d'avoir détourné, avec un ex-associé, 6,1 millions d'euros d'argent public.

"Je ne suis pas au courant". "Tout a pu être éclairci. L'interrogatoire a pu montrer à quel point l'infante est innocente de toutes les accusations qui ont été dirigées contre elle", a affirmé l'autre défenseur de Cristina, Jesus Maria Silva. Selon les avocats des parties civiles, l'infante a affirmé qu'elle ignorait les activités de son époux et assuré qu'elle avait "toute confiance en son mari", avec qui elle partage pour moitié la société Aizoon soupçonnée d'avoir servi de société écran dans les détournements. "Je ne sais pas. Je ne suis pas au courant. C'est mon mari qui s'occupait de cela", a-t-elle répondu, selon Manuel Delgado, avocat de l'association de gauche Frente Civico.

sur le même sujet, sujet,

LES FAITS - Espagne : Cristina fait ses courses avec l'argent public

ACTU - Espagne : l'infante Cristina "sereine" avant la tempête

PRESSE - La fille du roi d'Espagne chez le juge