Equateur : Correa qualifie de "paroles d'un ignorant" les propos de Trump sur Castro

  • A
  • A
Equateur : Correa qualifie de "paroles d'un ignorant" les propos de Trump sur Castro
Rafael Correa avait rencontré Fidel Catsro en 2014.@ RODRIGO BUENDIA / AFP
Partagez sur :

Le président équatorien, proche du "Lider Maximo" a fustigé les déclarations de Donald Trump en réaction au décès de Fidel Castro.

Le président équatorien Rafael Correa a qualifié dimanche, sur Twitter, de "paroles d'un ignorant" les propos du président américain élu Donald Trump sur le père de la Révolution cubaine Fidel Castro, mort vendredi. Il a ajouté : "Cela donne une idée de ce que l'on peut attendre de lui en Amérique latine."

"Dictateur brutal". Le milliardaire républicain, qui entrera à la Maison-Blanche le 20 janvier, avait jugé samedi dans un communiqué que Fidel Castro, décédé à 90 ans, était "un dictateur brutal qui a opprimé son peuple pendant près de six décennies". "L'héritage de Fidel Castro, ce sont les pelotons d'exécution, le vol, des souffrances inimaginables, la pauvreté et le déni des droits de l'Homme", avait poursuivi Donald Trump.

Ami proche. Rafael Correa était un ami proche de Fidel Castro, qu'il avait rencontré en janvier 2014 à La Havane. Il est l'un des premiers à avoir fait savoir dimanche qu'il serait présent aux funérailles de cette figure centrale de la Guerre froide. "Cuba est en deuil, l'Amérique latine est en deuil. Fidel Castro a très probablement été le Latino-Américain le plus influent du 20ème siècle", avait déclaré samedi le président équatorien.