Enquêtes sur des attaques chimiques en Syrie : l'EI aurait fabriqué du gaz moutarde

  • A
  • A
Enquêtes sur des attaques chimiques en Syrie : l'EI aurait fabriqué du gaz moutarde
"La situation est extrêmement inquiétante" pour l'OIAC, distinguée en 2013 par un prix Nobel de la paix.@ Marwan IBRAHIM / AFP
Partagez sur :

Le groupe État islamique "pourrait avoir fabriqué lui-même du gaz moutarde" selon l'Organisation pour l'interdiction sur les armes chimiques, qui enquête sur une vingtaine d'usages d'armes chimiques en Syrie.

Le groupe Etat islamique (EI) "pourrait avoir fabriqué lui-même" le gaz moutarde utilisé en Irak et en Syrie, a assuré vendredi le directeur général de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Üzümcü, ajoutant en être "extrêmement inquiet". "Le gaz était d'assez pauvre qualité mais il était quand même nocif", a-t-il affirmé lors d'un entretien à l'AFP. "C'est donc extrêmement inquiétant", ajoute-t-il, surtout étant donné le fait qu'il y a dans ces pays des combattants étrangers qui pourraient un jour revenir dans leurs pays d'origine".

L'OIAC, chargée de détruire les armes chimiques à travers le monde examine actuellement "plus de 20" allégations sur l'utilisation de telles armes en Syrie depuis le mois d'août. "Nous essayons de notre mieux de rassembler des informations sur de telles allégations pour essayer de déterminer si elles sont crédibles ou non, afin d'approfondir l'enquête", précise Ahmet Üzümcü.