COP21 : les moments forts de la première journée

  • A
  • A
COP21 : les moments forts de la première journée
Le Bourget pendant la COP21@ AFP
Partagez sur :

152 chefs d’Etat et de gouvernement sont arrivés ce lundi au Bourget pour la 21ème grande conférence des Nations Unies sur le climat. 

EN IMAGES

Ça y est le coup d’envoi de la COP21 a été donné lundi matin. Près de 40.000 participants sont attendus jusqu’au 11 décembre prochain au Bourget. Objectif pour les 152 chefs d’Etat et de gouvernement présents à l’issu de cette rencontre : limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius.

François Hollande a accueilli à partir de 8h ce lundi les 152 chefs d’Etat venus pour le premier jour de la COP 21. Il était entouré du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon, de la secrétaire exécutive de la CCNUCC (la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques), Christiana Figueres, du président de la COP21 et ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius et de la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal.

François Hollande, Laurent Fabius, Ségolène Royal, Ban Ki-Moon, Christiana Figueres

AFP / LOIC VENANCE



Les chefs d’Etat ont posé pour une grande "photo de famille" autour de François Hollande. On déplore toutefois quelques absents, parmi lesquels, le président russe Vladimir Poutine. 

Photo de famille COP21

AFP / MARTIN BUREAU



Pendant ce temps à Paris, la circulation a été coupée sur les autoroutes A1 et A6 ainsi que sur le périphérique Ouest. Certains axes, comme la place de la Concorde à Paris, étaient coupés à la circulation pour laisser passer les convois officiels et les cortèges de sécurité.

Place de la concorde, Paris

AFP / MATTHIEU ALEXANDRE



Environ 40.000 personnes sont attendues au Bourget pendant 10 jours.

40.000 personnes au Bourget

AFP / THOMAS SAMSON



L'allée centrale du Bourget qui sépare les différents halls a été baptisée "Champs-Elysées". Au bout trône une étonnante Tour Eiffel rouge faite de chaises pliantes. Les deux plénières, où se réunissent délégués et officiels, portent le nom de deux grands fleuves français, "Seine" et "Loire".

Tour Eiffel en plastique au Bourget

AFP / BERTRAND GUAY



Dans son discours d’ouverture, François Hollande a appelé à "un accord universel, différencié et contraignant". "Nous allons décider en quelques jours pour quelques décennies", a-t-il ajouté.

François Hollande lors de son discours d'ouverture

AFP / ERIC FEFERBERG



Barack Obama a quant à lui garanti "un accord élevé, avec des objectifs rehaussés régulièrement, qui tiendront compte des distinctions et des progrès de chacune de nos nations". "En tant qu'une des premières économies du monde, je suis tout à fait conscient que nous sommes à la source du problème", a déclaré le président américain.

Barack Obama

AFP / ERIC FEFERBERG



Barack Obama et Vladimir Poutine se sont entretenus en marge de la COP21. Ils ont discuté des conflits en Syrie et en Ukraine, s’exprimant en faveur de règlements politiques, sans pour autant surmonter leurs différends.

Barack Obama et Vladimir Poutine pendant la COP21

AFP