Emmanuel Macron : les ravisseurs de Sophie Pétronin "sont des terroristes, des voyous et des assassins"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

En visite au Mali, le président de la République s'est félicité d'avoir une "trace de vie" d'une otage française enlevée en 2016 et compte aider financièrement et militaire la force régionale G5 Sahel.

Al Qaïda au Sahel a publié dans la nuit de samedi à dimanche une vidéo de près de 17 minutes via la messagerie Telegram. On y voit six otages enlevés ces derniers mois par les djihadistes. Parmi eux figure l'humanitaire française, Sophie Pétronin, enlevée en décembre 2016 au Mali. Le document a été diffusé quelques heures avant l'arrivée d'Emmanuel Macron au Mali. Ce qui a fait réagir le président français.

"Ces gens ne sont rien". "C'est la première fois depuis plusieurs mois que nous avons une trace de vie pour Sophie Pétronin et je m'en félicite. Je ne ferai aucun honneur à ceux qui ont diffusé à dessein cette vidéo, cette nuit, pour que des chefs d'Etat viennent les prendre comme leurs premiers opposants, leurs premiers ennemis. Ces gens ne sont rien. Ce sont des terroristes, des voyous et des assassins et nous mettrons toute notre énergie à les éradiquer", a martelé le président de la République.

Entendu sur Europe 1
Nous mettrons toute notre énergie à les éradiquer

Une aide apportée au G5 Sahel. A Bamako, au Mali, Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé une aide militaire et financière française aux pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad, ndlr.). "Pour la première fois, suite aux résolutions votées aux Nations unies, il y a l'organisation d'une vraie force qui va, sur plusieurs théâtres d'opérations, pouvoir se déployer et acter qu'il y a bien un conflit commun qui implique l'ensemble des membres du G5 Sahel et une volonté d'opérer ensemble de manière efficace." Sur ce volet militaire, qui devrait compter à terme 10.000 hommes, le président a annoncé un engagement d'un peu plus de huit millions d'euros d'ici la fin 2017.