"Emailgate" : Hillary Clinton estime ne pas avoir à s'excuser

  • A
  • A
"Emailgate" : Hillary Clinton estime ne pas avoir à s'excuser
@ DAVID GREEDY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Dans une interview accordée lundi, la candidate à la primaire démocrate a qualifié l'affaire des e-mails de "diversion".

Dans un entretien accordé lundi à l'agence Associated Press, Hillary Clinton a dit lundi ne pas avoir à s'excuser pour avoir utilisé sa messagerie électronique personnelle non sécurisée lorsqu'elle était secrétaire d'Etat. Selon elle, sa pratique "était permise".

Faire "diversion". Hillary Clinton a aussi qualifié l'affaire des e-mails de "diversion" qui n'avait pas affecté ni ses plans de campagne ni son message. Mais la favorite pour l'investiture démocrate en vue de la présidentielle américaine de 2016 a ajouté qu'une séparation de ses adresses personnelle et professionnelle aurait été un "choix plus judicieux". Mais "c'était autorisé et complètement connu. Les gens de l'administration savaient que j'utilisais un compte personnel", a-t-elle ajouté.

Attaque. L'utilisation par Hillary Clinton d'une adresse privée liée à un serveur installé à son domicile de Chappaqua dans l'Etat de New York quand elle était secrétaire d'Etat a été rendue publique en mars. Ses adversaires politiques se sont emparés de l'affaire, accusant la favorite de la primaire démocrate de ne pas respecter la législation sur la transparence et la conservation des archives.

Enquête préliminaire. En août, le Washington Post a annoncé que le FBI avait ouvert une enquête préliminaire sur la sécurité du serveur privé utilisé par Hillary Clinton. "Ce que j'ai fait été permis. C'était permis par le département d'Etat. Le département d'Etat l'a confirmé", a déclaré Hillary Clinton.