Élections en Allemagne : ceux qui ont voté AFD "sont très frustrés"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le parti de l'Alternative pour l'Allemagne, un parti dérivant vers l'extrême-droite, entre pour la première fois au Bundestag après les élections législatives. Dans l'ancien Berlin Est, les habitants expliquent les raisons de leur vote.

REPORTAGE

Le plus dur commence pour la chancelière allemande après sa victoire étriquée aux législatives. Elle doit maintenant former une coalition pour gouverner et sera obligée de discuter avec les Libéraux. Elle devra aussi composer avec l'extrême-droite et le Parti de "l'Alternative pour l'Allemagne" (AFD) qui entre à la Chambre des Députés.

"Ils ont peur pour leur avenir". Dans le quartier de l'ancien Berlin Est, une banlieue grise à trente minutes de train du centre, le Parti de l'Alternative pour l'Allemagne a récolté plus de 20% des voix. Pour Mendy, qui tient un salon de coiffure, le sentiment d'être abandonné est fort. La majorité de ses clients a voté AFD. "C'est sûr qu'ils sont très frustrés et ça les inquiète. Et maintenant ils se sentent lésés. Ils ont vraiment peur pour leur avenir", explique-t-elle.

"Ce résultat me rassure". C'est le cas de Marco, un Berlinois qui assume son vote : "Je dirais même que ce résultat me rassure. Depuis des années, on avait les mêmes partis. Là, enfin nous avons un parti qui va taper du poing sur la table". Pour autant, il a conscience que le parti flirte avec les idées néonazies. "Il y a des dérapages, oui. J'espère qu'ils vont faire plus attention et réagir lorsque cela se produit", souligne-t-il ajoutant que pour l'heure rien ne servait de s'alarmer car l'Afd n'a pas encore pris le pouvoir.

Un vote contre Merkel. "C'est bien pour secouer les choses", tranche une passante. "Pour une fois il se passe quelque chose après les élections", se satisfait-elle. Moins d'un électeur sur trois a voté AFD par conviction, mais 100% d'entre eux, selon un sondage, souhaitent le départ de la chancelière.