Elections britanniques : une "forme de surprise", mais qui ne remet pas "en cause" le Brexit

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le parti conservateur de Theresa May a perdu sa majorité absolue au Parlement à l'issue des élections législatives anticipées du 8 juin en Grande-Bretagne

Edouard Philippe a jugé vendredi sur Europe 1, que les résultats du vote en Grande-Bretagne, où les conservateurs ont perdu la majorité absolue, constituaient "une forme de surprise", mais ne remettaient pas "en cause en quoi que ce soit" la position des Britanniques sur le Brexit.

"Les Britanniques se sont exprimés, ils ont voté, donné une majorité au parti conservateur, mais cette majorité est relative, ce qui constitue à bien des égards une forme de surprise", a déclaré le Premier ministre. "Je ne suis pas sûr qu'il faille lire les résultats de ce scrutin comme remettant en cause en quoi que ce soit la position exprimée souverainement par les Britanniques sur le Brexit", a-t-il également estimé.