Elections américaines : road trip en Floride
Elections américaines : road trip en Floride

REPORTAGE - Embarquez aux côtés de François Clauss, sur l’Intersate 4, à la rencontre d’une Amérique métissée.

On the road again... Considéré comme un état crucial dans la course à la Maison-Blanche, la Floride abrite une population métissée partagée sur le choix du futur président des Etats-Unis.

Retraité, sans abri, trentenaire active, François Clauss, l’envoyé spécial d’Europe 1, est allé à la rencontre de ces Américains, parfois en colère, parfois plein d’espoir pour l’Amérique de demain.

Embarquez sur les routes de Floride, dans les Carnets du monde, à la rencontre d’une Amérique à plusieurs visages :



A Plant City, le temps s’est arrêté. "L’économie s’est effondrée", déplore Victoria, qui travaille dans un "dinner". "On est retourné en arrière et s’il reste au pouvoir, on va plonger", s’inquiète la jeune mère de famille qui votera pour Mitt Romney.

Pour Miry, 46 ans, le choix aussi est fait : ce sera Barack Obama. "C’est quelqu’un d’équilibré, sur le plan personnel, spirituel et surtout pour le pays. Je pense que le pays va mieux. Quand il est arrivé au pouvoir, il avait une tâche énorme et d’arriver à faire ce qu’il à fait dans ce contexte, c’est remarquable", estime cette mère, noire, de cinq enfants.

Autre minorité fortement représentée en Floride : les latinos,  plus nombreux que la communauté noire. Carlos, cuisinier dans un pub d’Orlando, vient du Venezuela mais "aujourd’hui je suis Américain. Ici c’est mon pays. J’ai grandi ici". Pour lui, il n’y a pas de doute, après Obama ou Romney, le prochain président des Etats-Unis sera un latino. "C’est écrit".