Egypte : opération nettoyage place Tahrir

  • A
  • A
Egypte : opération nettoyage place Tahrir
@ MAXPPP
Partagez sur :

De nombreux Egyptiens ont continué d'affluer sur cette place du Caire. Joie et méfiance se mêlent.

La place Tahrir – "de la libération", en arabe – est le symbole de la révolution égyptienne, qui a mené vendredi au départ du président Hosni Moubarak. Alors que l’armée a pris le pouvoir, les Cairotes continuaient d’affluer vers ce lieu samedi, tandis que d’autres refusaient de le quitter, tant que l'armée au pouvoir ne donnait pas tous les gages.

Opération nettoyage

Après les manifestations, place au nettoyage, au son des chants nationaux. Les Egyptiens se sont munis de balais, de sacs plastiques, de seaux et de brosses, afin de rendre son visage habituel à la place Tahrir. "On vient pour nettoyer le pays, c’est notre pays, c’est notre territoire, c’est nous qui sommes responsables de son image", a ainsi confié une jeune femme sur Europe 1.

Les Cairotes qui ont campé sur la place pendant toute la mobilisation démontent leurs tentes pour la plupart, et souhaitent "laver l’Egypte". "Je remercie Dieu. Moubarak a sali notre pays, c’est à nous de le nettoyer", a ainsi déclaré un Egyptien sur Europe 1.

"Aujourd'hui je construis l'Egypte"

Après avoir crié "Moubarak, démission" pendant 18 jours, les Cairotes ont un nouveau slogan : "Hier j'étais un manifestant. Aujourd'hui je construis l'Egypte".

Mais tous ne partagent pas cet enthousiasme et refusent de retirer leurs tentes, préférant attendre de voir si le conseil suprême des forces armées, qui détient aujourd'hui les rênes de l'Egypte, va bien respecter sa promesse de transférer le pouvoir aux civils et organiser des élections libres.

"Nous ne partirons pas parce que nous voulons être sûrs que ce pays va aller dans la bonne direction. Nous ne laisserons pas les forces armées confisquer le succès de notre révolution", observe Ahmed Saber, chômeur de 27 ans.