Eglise attaquée en Indonésie : l'auteur obnubilé par le leader de Daech

  • A
  • A
Eglise attaquée en Indonésie : l'auteur obnubilé par le leader de Daech
@ AMAN ROCHMAN / AFP
Partagez sur :

L'assaillant de 17 ans avait notamment inscrit "j'aime al-Baghdadi" sur son sac à dos.

L'adolescent indonésien qui a poignardé un prêtre dimanche dans une église catholique sur l'île de Sumatra et tenté sans succès de faire exploser une bombe artisanale, était obnubilé par le leader du groupe Etat islamique, a indiqué lundi un ministre. L'assaillant âgé de 17 ans était entré dans l'église remplie de fidèles à Medan, s'était approché du prêtre et l'avait légèrement blessé au couteau au bras gauche. Il avait tenté de faire exploser un objet que les autorités ont comparé à un pétard, avant d'être maîtrisé par des fidèles. 

"J'aime al-Baghdadi" sur son sac à dos. L'enquête a établi que l'agresseur vouait une admiration à Abu Bakr al-Baghdadi, le chef de l'EI, organisation dont l'influence a été mise en avant par les autorités indonésiennes pour expliquer de récentes attaques ou tentatives d'attaques dans l'archipel d'Asie du Sud-Est, pays musulman le plus peuplé au monde. "Du téléphone mobile confisqué par les autorités, il ressort que l'adolescent était obsédé par Abu Bakr al-Baghdadi, de l'EI", a déclaré Wiranto le ministre indonésien de la Sécurité. Les mots "j'aime al-Baghdadi" étaient écrits sur le sac à dos de l'assaillant. Les autorités indonésiennes pensent cependant que l'adolescent n'avait rejoint aucun réseau terroriste.

L'agression survenue dimanche à Medan constitue une nouvelle attaque contre une minorité religieuse en Indonésie, pays qui compte de nombreux chrétiens, hindous et bouddhistes.