Présidentielle US : Clinton et Trump, deux visions différentes de l'éducation

  • A
  • A
Présidentielle US : Clinton et Trump, deux visions différentes de l'éducation
La candidate démocrate de supprimer les frais d'inscriptions pour les étudiants les moins aisés.@ Europe 1/Mikaël Reichardt
Partagez sur :

La candidate démocrate à la présidentielle américaine déborde de propositions en faveur des familles et des jeunes. Son adversaire mise plutôt sur la garde d'enfants pour séduire l'électorat féminin.

DEMANDEZ LE PROGRAMME

Pour remporter la présidentielle américaine, le 8 novembre prochain, les deux candidats ne veulent oublier aucun électeur. Pour convaincre les jeunes et les femmes de voter pour elle, Hillary Clinton promet un paquet de mesures en faveur des familles et de l'éducation. Outre un plan pour moderniser les écoles, Hillary Clinton souhaite rendre possible l'école dès 4 ans. Donald Trump, lui, mise plutôt sur une réforme du socle commun et avance des pistes pour améliorer le système de garde d'enfants. 

L'université gratuite pour les étudiants les moins aisés. La candidate démocrate promet un énorme coup de pouce aux étudiants en proposant de supprimer les frais d'inscriptions dans les établissements publics pour les familles gagnant moins de 85.000 dollars (76.000 euros). D'ici 2021, les familles gagnant moins de 125.000 dollars pourraient aussi être concernées par cette mesure pour les quatre premières années universitaires.

Aujourd'hui, les étudiants américains doivent s'endetter pour payer des frais de scolarité parfois exorbitants. Reste que la candidate ne précise pas dans son programme comment elle financera une telle mesure. Et Donald Trump l'a bien noté. Le candidat républicain ne croit pas à l'université gratuite. Selon lui, il y a toujours quelqu'un qui paye à la fin : le contribuable.

Revenir sur le socle commun. Les mesures proposées par le candidat républicain en matière d'éducation sont limitées. Il promet avant tout de revenir sur le "Common core", le socle commun d'apprentissage pour les enfants de moins de 12 ans. Ce programme scolaire commun a été créé en 2010 par Obama pour mettre en place un cadre éducatif plus cohérent à l'échelle du pays. Jusque-là, le programme pédagogique variait dans chaque État. "Je veux une éducation locale (...) pas une éducation initiée par les bureaucrates de Washington" avait lancé Trump, lors d'un débat à l'occasion de la primaire républicaine en mars dernier.

Défiscaliser les frais de garde d'enfants. Pour séduire un électorat féminin davantage acquis à son adversaire, Donald Trump s'est engagé à encourager les employeurs à mettre en place des modes de garde sur le lieu de travail des parents. Le businessman propose surtout de défiscaliser les frais de garde d'enfants. La mesure concerne les enfants de moins de 13 ans, est limitée à quatre enfants et s'adresse aux familles gagnant moins de 500.000 dollars par an soit 448.000 euros. Hillary Clinton propose pour sa part de plafonner à 10% des revenus des foyers les frais de garde d'enfants.

Nos infographies sur les propositions des candidats :

- En faveur de la santé
- Contre le terrorisme et pour la sécurité
- Sur l'immigration
- Pour l'économie
- En faveur de l’environnement
- Les programmes passés au crible