DSK va être libéré mais sera jugé

  • A
  • A
DSK va être libéré mais sera jugé
Dominique Strauss-Kahn lors de l'audience de jeudi au tribunal de Manhattan.@ Reuters
Partagez sur :

Il a été inculpé jeudi pour sept chefs d'accusation, dont l'acte sexuel criminel au 1er degré.

C'est un tournant dans l’affaire DSK : l’ex-directeur général du FMI a été inculpé jeudi par la chambre d’accusation de la cour pénale de Manhattan, mais il pourra être libéré vendredi, après le versement d’une caution d’un million de dollars.

DSK inculpé de sept chefs d'accusation

Dominique Strauss-Kahn a été formellement inculpé par une chambre d'accusation pour les sept chefs d’accusation dont il fait l’objet depuis le début de l'affaire. Mercredi, "une chambre d'accusation (...) a étudié les preuves fournies par le parquet et a décidé qu'elles étaient suffisantes pour l'inculpation et l'organisation d'un procès", a déclaré le procureur Cyrus Vance après l’audience.

Les sept chefs d’accusation comprennent notamment l'acte sexuel criminel au premier degré, la tentative de viol au premier degré, l'agression sexuelle au premier degré, l'emprisonnement illégal au second degré et les attouchements non-consentis. S'il était condamné pour tous ces chefs d'accusation, il risquerait jusqu'à 74 ans de prison.

DSK libéré sous caution

Lors de l'audience, les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont demandé une remise en liberté de leur client, proposant, outre le versement d’une caution d’un million de dollars, le port d'un bracelet électronique, une assignation à résidence et des gardiens prêts à le surveiller en attendant l'arrivée du système électronique.

Dans un premier temps, le procureur a considéré qu’il n’y avait "aucune raison de le libérer", pointant du doigt "un homme puissant et influent qui a voulu fuir". Le parquet a même dit que l’offre d'un million de dollars de caution n'avait "aucun sens".

Mais finalement, le juge Michael Obus a accepté la libération provisoire, avec de nombreuses conditions : DSK paiera une caution d'un million de dollars assortie d'un dépôt de garantie de cinq millions, et serait assigné à résidence à Manhattan sous surveillance vidéo 24 heures sur 24 et suivi par un gardien armé. Il devra en outre porter un bracelet électronique.

Avant cette libération, Dominique Strauss-Kahn passera néanmoins une dernière nuit dans la prison de Rikers Island, où il a été incarcéré depuis lundi.

Prochaine audience le 6 juin

L’ex-directeur général du FMI comparaîtra à nouveau devant la justice à New York le 6 juin. Lors de cette audience, il peut encore plaider coupable des accusations qui pèsent contre lui, ce qui éviterait le procès mais permettrait de négocier une peine avec la justice américaine. S’il continue de plaider non-coupable, un procès sera alors organisé.