DSK : l'affaire du Sofitel, c'est terminé

  • A
  • A
DSK : l'affaire du Sofitel, c'est terminé
Nafissatou Diallo lors de l'audience au tribunal du Bronx après l'annonce d'un accord.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un accord financier entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo a été signé lundi.

L'info. Il n'y aura donc pas de procès au civil dans l'affaire du Sofitel. Un accord financier entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo a été signé lundi au tribunal du Bronx à New York. Cet accord, dont les termes restent confidentiels, met ainsi fin aux poursuites civiles pour agression sexuelle lancées par la femme de chambre guinéenne contre l'ancien patron du FMI à New York. Voici donc l'épilogue d'une saga judiciaire qui aura duré 18 mois. DSK, lui, n'aura jamais à donner sa version des faits qui se seraient déroulés dans la suite 2806 du palace new-yorkais, le 14 mai 2011.


10.12 Nafissatou Diallo à l'arrivée au tribunal du Bronx avant l'annonce d'un accord. 930620

© REUTERS

• Une audience de 10 minutes. L'audience visant à finaliser les termes de cet accord a démarré peu après 20 heures au tribunal du Bronx à New York, en présence de Nafissatou Diallo, de ses avocats et de ceux de DSK. "Il y a environ dix minutes, nous sommes parvenus à un accord", a annoncé le juge Douglas McKeon, au tribunal du Bronx, précisant que les termes de celui-ci étaient "confidentiels". L'audience a duré à peine dix minutes. La salle n'était qu'à moitié pleine : environ 70 journalistes, pour la plupart français, étaient présents. "On est très loin de l'affluence des premières audiences, où 500 à 600 personnes étaient présentes dans la salle et à proximité", a précisé Walter Glowacz, du service de sécurité du tribunal.

10.12 Nafissatou Diallo micro 930620

© BFM

"Je remercie tous ceux qui m'ont soutenue à travers le monde. Je remercie Dieu. Dieu vous bénisse", a brièvement déclaré Nafissatou Diallo en sortant du tribunal du Bronx, sa première apparition publique depuis l'été 2011. Un de ses avocats, Kenneth Thompson, a ensuite rapidement pris la parole: "Mme Diallo est une femme courageuse qui n'a jamais perdu foi dans notre système judiciaire. Avec cet accord, elle peut maintenant continuer sa vie. Nous vous remercions tous pour votre soutien et vos prières".

• Un accord confidentiel. Le montant de cet accord reste confidentiel, à la demande des deux parties, a précisé le juge. Selon certains experts, celui-ci pourrait se chiffrer en millions de dollars.

L'avocat de DSK, William Taylor, avait cependant qualifié de "complètement inexactes" des informations du quotidien Le Monde faisant état d'un montant de six millions de dollars, soit 4,6 millions d'euros.

10.12 Nafissatou Diallo 930x620

© Capture écran BFM TV

• Une procédure civile comme une autre ? Les règlements à l'amiable dans les procédures civiles, qui visent à obtenir des dommages et intérêts, sont extrêmement fréquents aux Etats-Unis. Presque 90% des dossiers se terminent ainsi, par un accord financier.

Ces accords ne sont pas un aveu de culpabilité. Mais ils permettent d'éviter un procès long et coûteux, à l'issue incertaine.

02.10 Dominique Strauss-Kahn 930x620

© Reuters

• Et en France ?  S'il en termine avec la justice américaine, DSK reste cependant mis en examen en France pour "proxénétisme aggravé en bande organisée", dans le cadre de l'affaire dite du Carlton qui porte sur l'organisation de soirées libertines avec des prostituées à Lille. Ses défenseurs ont demandé la nullité de la totalité de la procédure. La justice française doit se prononcer le 19 décembre.