Drames de Lampedusa et Malte : "on ne peut pas continuer comme ça" (Enrico Letta)

  • A
  • A
Drames de Lampedusa et Malte : "on ne peut pas continuer comme ça" (Enrico Letta)
Enrico Letta, le Président du Conseil italien.@ REUTERS
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Après le nouveau naufrage survenu près de Malte et Lampedusa, le Président du Conseil italien appelle à davantage de solidarité européenne.

"On ne peut pas continuer comme ça", a réagi, en exclusivité sur Europe1 samedi soir, le Président du Conseil italien, Enrico Letta alors que la Méditerranée s'est, à nouveau, transformée en cimetière vendredi après un naufrage près de Malte et Lampedusa qui a coûté la vie à des dizaines d'immigrés venus de la Corne de l'Afrique.

"On est dans une urgence réelle", a insisté Enrico Letta qui s'est félicité de l'initiative de la France d'inscrire la question de la gestion de l'immigration clandestine à l'ordre du jour du sommet européen des 24-25 octobre prochains. "Je suis très content de cette proposition du Premier ministre français", a-t-il dit en appelant à "trouver des solutions". Pour lui, en l'état, "il n'y a, hélas, pas de solutions efficaces pour faire face au drame que l'on est en train de vivre".

Le Premier ministre italien plaide pour davantage de solidarité européenne face à ce genre de drames : "il faut une politique européenne pour changer les choses", a-t-il estimé.

Appelé à réagir sur la sortie du sénateur Philippe Marini - qui a dit, samedi, regretter la disparition du régime Kadhafi - Enrico Letta a jugé : "c'est très facile de dire des choses de ce genre mais cela ne change rien à la réalité de la situation".