Donald Trump : le tireur de Las Vegas était "un malade, un fou"

  • A
  • A
Partagez sur :

Donald Trump a estimé mardi que l'auteur de la fusillade de Las Vegas était un "fou", refusant ainsi de parler de terrorisme intérieur.

L'auteur de la pire fusillade dans l'histoire moderne des États-Unis, qui a coûté la vie à 59 personnes et fait plus de 500 blessés, était "un malade, un fou", a affirmé mardi le président américain Donald Trump. "Nous avons affaire à un individu très très malade", a encore lancé le président, qui est attendu à Las Vegas mercredi.

Pas de terrorisme intérieur selon Trump. À la question de savoir si le massacre pouvait être qualifié d'acte de terrorisme intérieur, Donald Trump a répondu : "c'était un homme malade, un dément. Il avait beaucoup de problèmes, j'imagine, et nous enquêtons très, très sérieusement sur lui." L'attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste État islamique mais les services de renseignements américains ont dit fortement douter du sérieux de cette revendication.

Une loi sur le contrôle des armes "en temps voulu". Donald Trump a également renvoyé à plus tard un débat sur le contrôle des armes aux États-Unis. "Nous parlerons de la législation sur les armes en temps voulu", a déclaré le président américain mardi. La question d'un durcissement du contrôle des armes a été remise sur la table par les démocrates après le massacre de Las Vegas, comme après chaque fusillade de masse.