Disparition du vol MH370 : "un secret d’Etat gardé au plus haut niveau"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La journaliste Florence De Changy remet en cause la théorie officielle de la disparition du vol de la Malaysia Airlines. 

Deux ans après, le mystère du vol MH370 reste entier. Le rapport d’enquête, publié mardi, indique qu’aucune piste n’est clairement établie pour expliquer la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, avec 239 passagers à bord. La journaliste Florence De Changy, elle, remet en cause la théorie officielle. "C’est un secret d’Etat gardé au plus haut niveau. La version officielle est très loin de la vérité. Je pense que le motif est gardé par peu de gens, mais les circonstances par plus d’Etats", a assuré l’auteure de Le vol MH370 n’a pas disparu (éd. Les Arènes), mardi soir sur Europe 1.

"C’est inadmissible". L'équipe d'experts internationaux a expliqué dans son rapport n'avoir aucune nouvelle indication sur les circonstances de la disparition inexpliquée de l'appareil. "C’est inadmissible. Le fait qu’en un an on ait progressé sur rien est choquant. Ils avaient fait beaucoup de promesses. On n’a pas un écho radar pour confirmer le trajet. On s’attendait à quelque chose de sérieux, mais il n’en a rien été", poursuit la journaliste.

"Une réponse à l’absurdité de la théorie officielle". "Je sais qu’il a disparu. Mais c’est une réponse à l’absurdité de la théorie officielle. On nous dit qu'un avion, parmi les plus sûrs au monde, a disparu à l’époque où on est capable de voir une pièce de monnaie sur la lune. C’est une insulte à l’intelligence humaine de vouloir faire passer une théorie aussi aberrante. J’ai étudié de très près la théorie officielle. Il y a beaucoup de flou", conclut Florence De Changy.