Didier François et Edouard Elias, otages en Syrie depuis 10 mois, sont libres

  • A
  • A
Didier François et Edouard Elias, otages en Syrie depuis 10 mois, sont libres
@ Capture écran site Hurriyet
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Les quatre journalistes français otages en Syrie, dont deux reporters d'Europe 1, ont été libérés dans la nuit. Ils sont sur le point de prendre l'avion.

INFO. Les quatre journalistes français otages en Syrie, dont Didier François, Édouard Elias, sont "libres" et "en bonne santé", a annoncé samedi matin le président François Hollande, en exprimant son "immense soulagement". Les journalistes devraient être de retour en France "samedi soir" ou "dimanche matin", selon l'entourage du président.



Premières images et les premiers mots. Une chaîne de télévision turque diffuse les premières images des quatre journalistes libres. Porteurs d'une barbe relative à leur captivité, Didier François, Édouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres apparaissent en bonne forme et manifestement soulagés. "Merci beaucoup, je suis très heureux d’être libre", assure, dans un grand sourire ému, Didier François, face caméra en s'exprimant en anglais. "C'est vraiment bon de voir le ciel, de pouvoir marcher et parler librement", ajoute-t-il. "Nous arrivons tout juste de Syrie", poursuit le journaliste d'Europe 1 avant de confier espérer rejoindre la France rapidement.



Otages depuis 10 mois. Dans une déclaration à l'AFP, le chef de l’État a dit avoir "appris avec un immense soulagement ce matin la libération des quatre journalistes français", Didier François, Édouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres, retenus en otages en Syrie depuis juin 2013, précisant que les quatre hommes sont "en bonne santé en dépit des conditions très éprouvantes de leur captivité".

Retrouvés par des soldats turcs, ligotés. Les quatre journalistes français ont été retrouvés par des soldats turcs à la frontière turque avec la Syrie ligotés et les yeux bandés, a rapporté samedi l'agence de presse turque Dogan. Les quatre hommes ont été abandonnés par des hommes inconnus dans la nuit de vendredi à samedi dans le no man's land de la frontière séparant la Turquie et la Syrie, près de la petite ville turque d'Akçakale, dans le sud-est du pays, selon l'agence. Edouard Elias, Didier François, Nicolas Hénin et Pierre Torres ont été découverts par une patrouille de l'armée turque qui, dans un premier temps, a cru avoir affaire à des contrebandiers mais après avoir remarqué que les hommes parlaient français, les ont conduits à un poste de police d'Akçakale.

Denis Olivennes, PDG d'Europe 1, fait part de son immense "joie". Le président directeur général d'Europe 1, Denis Olivennes a fait part samedi "son immense joie", avant de remercier le président de la République et les "services de l’État qui ont permis cela".