Deux otages français encore détenus dans le monde

  • A
  • A
Deux otages français encore détenus dans le monde
Un hommage à Serge Lazarevic, toujours otage au Sahel.@ MAXPPP
Partagez sur :

OTAGES - La libération des quatre otages français détenus en Syrie ne fait pas oublier que deux autres ressortissants sont toujours en captivité.

Le Sahel, principal lieu de tension. Si François Hollande a exprimé sa joie et son soulagement après la libération de Didier François,  Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torrès, il a aussi rappelé sa "préoccupation pour les deux ressortissants toujours détenus au Sahel". Serge Lazarevic et Gilberto Rodriguez Leal sont en effet les deux derniers citoyens français détenus par des groupes terroristes dans le monde.

Un voyage d'affaire qui tourne court. Le premier est détenu en captivité depuis novembre 2011. En voyage d’affaires au Mali, il avait été enlevé par Aqmi dans le nord-est du pays, alors qu’il voyageait en compagnie de son collègue Philippe Verdon. Celui-ci est retrouvé mort, assassiné d’une balle dans la tête en juillet 2013. Seul motif de satisfaction, le 4 novembre dernier, Thierry Dol, ex-otage au Niger pendant trois ans, affirme avoir rencontré Serge Lazarevic au cours de sa captivité. Il était en bonne santé.

Capturé à bord de son camping-car. Gilberto Rodriguez Leal, lui, est toujours détenu par le Mujao (mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest). L’homme de 61 ans avait été enlevé par des hommes armés près de Kayes au Mali, non loin des frontières mauritanienne et sénégalaise, le 20 novembre 2012.

Libéré pour le réveillon. Entretemps, le prêtre Georges Vendenbeusch avait été enlevé mi-novembre au Cameroun par le groupe islamiste nigérian Boko Haram. Mais il avait libéré un mois après, le 31 décembre 2013.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

LIBÉRATION - Didier François : "très heureux d'être libre"

DOCUMENT - Otages : une lettre pour Didier, Edouard, Nicolas et Pierre

BONNE NOUVELLE - Syrie : libération de deux journalistes espagnols

VIDÉO - Le flash-mob pour la libération des otages en Syrie

INTERVIEW - Un appel pour "une défense commune" des otages en Syrie