Un attentat sanglant frappe la capitale du Yémen

  • A
  • A
Un attentat sanglant frappe la capitale du Yémen
@ AFP/MOHAMMED HUWAIS
Partagez sur :

L'explosion a eu lieu devant une académie de police, à Sanaa, où étaient rassemblés des candidats à un concours de recrutement.

Au moins 20 personnes ont été tuées et 23 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée mercredi devant l'académie de police dans le centre de Sanaa au Yémen, a annoncé le gouverneur de la ville, Abdel Kader Hilal. L'explosion s'est produite au moment où de nombreux Yéménites étaient rassemblés devant l'académie de police pour un concours de recrutement, selon des sources sécuritaires.

Des scènes d'horreur. Un journaliste, arrivé sur place peu après l'attentat, a décrit des scènes d'horreur. Des morceaux de chair humaine jonchaient le trottoir mêlés à des débris de véhicules soufflés par la force de l'explosion.

L'attentat a été commis à l'aide d'un minibus qui a fini en un amas de ferraille. La bombe a été déclenchée à distance, selon un responsable des services de sécurité.Auparavant, l'agence Saba avait fait état de dizaines de morts et de blessés, sans donner de bilan précis.

Le dernier attentat commis au Yémen a visé dimanche un rassemblement de miliciens chiites à Dhamar, au sud de Sanaa, faisant quatre morts, dont un reporter de télévision.