Des caméras indiscrètes dans le vestiaire des femmes de la banque de l'UE

  • A
  • A
Des caméras indiscrètes dans le vestiaire des femmes de la banque de l'UE
La direction aconvoqué les quelque 150 femmes potentiellement concernées.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Un employé de la BEI, déjà condamné pour détention de matériel pédopornographique, avait installé des caméras dans les vestiaires des femmes.

Un employé de la Banque européenne d'Investissement (BEI) a été suspendu pour avoir installé des caméras dans les vestiaires des femmes, a-t-on appris jeudi auprès de la banque. Le président de la BEI, Werner Hoyer, a annoncé la suspension de l'employé et l'ouverture d'une enquête policière mercredi au personnel de la banque, dont le siège se trouve à Luxembourg dans le quartier des institutions européennes.

Du matériel pédopornographique. La direction avait convoqué les quelque 150 femmes potentiellement concernées jeudi matin. "Le département des ressources humaines a communiqué des coordonnées de psychologues à celles qui sont en état de choc", a confié un employé. L'employé mis en cause, un homme d'une cinquantaine d'années, avait été condamné en mars à trois ans de prison avec sursis, pour détention, visionnage et diffusion de matériel pédopornographique.

Vidéos. Quand son employeur en a eu connaissance, il a ouvert une procédure disciplinaire à son encontre. Il a alors "découvert des éléments de preuve d'autres activités illégales potentielles de cet individu dans ses locaux", a indiqué la BEI, évoquant la découverte de "matériel visuel". "Cela a pris beaucoup de temps, car il y avait beaucoup d'éléments à visionner", a expliqué un porte-parole, précisant qu'un expert externe avait été mandaté. "Personne n'a vu les vidéos à l'intérieur de la Banque", a-t-il précisé.

La police luxembourgeoise a ouvert une nouvelle enquête et le parquet a confirmé l'instruction du dossier. Basée à Luxembourg, la BEI lève des fonds pour financer les projets liés aux politiques de l'Union européenne. Elle emploie environ 3.000 personnes.